L'équipe d'Angleterre de Football se serait sans doute bien passée d'une affaire extra-sportive après son succès en Islande (1-0) il y a quelques jours pour son entrée en lice en Ligue des Nations. En effet, deux joueurs de sa sélection, Phil Foden et Mason Greenwood, ont été exclus de la sélection des trois lions. Les deux joueurs se sont rendus coupables d'avoir invité des filles dans leur hôtel, alors que l'équipe d'Angleterre l'interdit en pleine période de crise sanitaire liée au Covid-19.

Foden et Greenwood pris par la patrouille

Phil Foden et Mason Greenwood ont connu leur première sélection face à l'Islande en Ligue des Nations.

Mais on ne peut pas dire qu'ils fassent la fierté de leur pays ce lundi 7 septembre. Les femmes qu'ils ont invitées, alors que le protocole l'interdit, ont eu la mauvaise idée de publier des messages sur Snapchat montrant Greenwood et Foden dans leur chambre. Comme tout va vite sur les réseaux sociaux, ces messages ont vite fuité, ce qui a permis à la fédération anglaise de prendre ses dispositions. Présent en conférence de presse pour parler de cette affaire, l'entraîneur des Three Lions Gareth Southgate qui a annoncé leur éviction de l'équipe : "J'ai appris ce matin qu'ils n'avaient pas respecté les consignes sanitaires concernant la sécurité de la bulle, nous avons dû décider qu'ils n'auraient plus d'interactions avec le reste de l'équipe.

Ils ont été naïfs, nous avons géré la situation comme il se devait. (...) Je ne les excuse pas."

Les fans se déchaînent sur Foden et Greenwood

L'annonce du départ de la section anglaise des deux joueurs de Manchester (Greenwood à United et Foden à City) n'a pas laissé de marbre les internautes. Ces derniers s'en sont donnés à coeur joie ...

"Greenwood a vu qu’on le traitait de gay il a trouvé la solution" ; "Ptdr ceux qui disent que le crack Greenwood était gay" ; "Si les deux filles en question leur refilent le COVID c'est un peu chiant non ?" ; "Comme quoi il y a pas que à Paris qu’il y a des millionnaires teubés" ; "Ptdrrr ils avaient juste besoin de lâcher la "pression"" ; "Leur première sélection et ils se permettent de faire ça...

des mongoliens" ; "Honte sur eux, Surtout Foden. Il est un père, il a un fils. Comment peut il faire cela ?" ; "C’est l’heure pour le meilleur anglais de sa génération, Saka Bukayo, de prendre les rennes de cette équipe en piteux état".

Phil Foden et Mason Greenwood feront encore parler d'eux pendant quelques jours, un peu comme certains joueurs du Paris Saint-Germain, revenus de leurs vacances à Ibiza avec le Covid-19. Le problème étant dans ces cas-là, le devoir d'exemplarité. Pas sûr que Gareth Southgate oublie facilement cet épisode malheureux et maladroit. Les deux jeunes anglais vont devoir batailler pour regagner de la crédibilité aux yeux de leur sélectionneur.

Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!