Ce dimanche 13 septembre à 21h00, le PSG accueillera au Parc des Princes, l'Olympique de Marseille. Ce classique à la française promet d'être animé, du moins sur le terrain. En effet, à cause de la pandémie de coronavirus, ils ne seront que 5000 à avoir la chance d'être dans les tribunes parisiennes. Ce match attendu par les plus grands fans des deux équipes et plus globalement par les fans de Football promet. Les deux équipes vont être remontées et mobilisées pour gagner. Néanmoins, depuis ce matin du dimanche 13 septembre, le "Collectif Ultras Paris", les ultras du club, ont décidé de chambrer leurs homologues marseillais et la polémique enfle.

On fait le tour des banderoles que l'on a pu voir ce matin.

Le CUP en roue libre pour supporter le PSG

Chambrer les supporters d'un club de football est un sport qui se pratique depuis la nuit des temps. Néanmoins, nous insistons sur le fait que nous ne tolérons, ni n'acceptons aucun des propos relayés dans les banderoles ci-dessous. Cette année, les fans du PSG ont vécu une année exceptionnelle avec 4 trophées sur 4 et une finale de Ligue des champions. C'est depuis la perte de cette dernière que la tension est montée d'un cran. Tout d'abord, les fans de l'OM étaient descendus dans les rues de Marseille pour célébrer la défaite du club parisien contre le Bayern Munich. Dimitri Payet n'avait pas hésité à chambrer le PSG, les supporters parisiens ont répondu à celui qui n'a pas gagné un seul trophée dans sa carrière.

Ensuite, ils ont rappelé aux Marseillais que cela faisait 9 ans qu'ils n'avaient pas gagné dans la capitale.

Il y a quelques minutes, ils ont attaqué les supporters de l'OM et leur fameux amour du maillot. En effet, certains supporters du club phocéen ont toujours critiqué les Parisiens d'avoir accepté l'argent du Qatar, tout en rappelant que dans la même situation, ils auraient refusé.

En revanche, quand des rumeurs de rachat émanant d'Arabie Saoudite ont été publiées, la donne avait changé. Les supporters du PSG leur rafraichissent la mémoire.

Les banderoles du CUP dans le collimateur

Il y a quelques heures, une banderole à l'encontre de Dimitri Payet qui disait "Dimitri la seule chose que tu as soulevée, c'est Ludivine" a créé la polémique.

Les propos misogynes des ultras avaient choqué la Toile. On avait ainsi pu lire "Alors non en fait. Non. C’est juste pas possible.", "S’en prendre à sa femme c’est débile, irrespectueux et j’en passe. C’est pas elle qui fera ses preuves sur le terrain. Quand on dit que les parisiens sont pas intelligent... preuve en est", "Raciste, Sexiste, Antisémite et maintenant Misogyne c'est beau d'être supporter du PSG", ou encore "Dire que ya des darons de 35ans qui ont passé 1 semaine à préparer ça ptdrrr". Le match promet d'être tendu.

Suivez la page PSG
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!