L'ancien défenseur de l'OM, Adil Rami, vient d'alimenter sur ses réseaux sociaux, l'affaire de racisme qui secoue le championnat français, depuis le Clasico entre le PSG et l'Olympique de Marseille, le dimanche 13 septembre dernier.

La presse brésilienne affirme que des experts en langage labiale ont pu confirmer que le défenseur marseillais, Alvaro Gonzalez, a tenu des propos racistes à l'encontre de la star auriverde du Paris-Saint-Germain, Neymar Jr. Aujourd'hui, un retournement de situation est survenu, puisque les médias espagnols affirment que le club phocéen détiendrait une vidéo dans laquelle on peut voir l'ancien joueur du FC Barcelone, insulter le latéral droit japonais de l'OM, Hiroki Sakai, de 'chinois de m*rde'.

Ce mardi 22 septembre, le champion du monde français et ancien défenseur du LOSC et de l'Olympique de Marseille, Adil Rami, a amplifié sur ses réseaux sociaux cette affaire qui fait les gros titres de la presse française depuis plus d'une semaine.

Adil Rami balance sur des propos racistes subits face à l'OM

Connu pour ne pas être langue de bois et pour avoir fait des sorties polémiques dans les médias, l'ancien joueur du Valence FC, Adil Rami, fait encore parler de lui aujourd'hui. En effet, sur son compte Instagram, il a publié une story dans laquelle il balance une anecdote dénonçant des propos racistes qu'aurait tenus un ancien joueur de l'OM.

Ainsi, il déclare que lors de ses débuts avec le LOSC, il avait subi un acte raciste qui l'avait beaucoup marqué face au club marseillais : "Dans mes débuts avec le LOSC, j'étais tout jeune encore, un joueur de l'Olympique de Marseille avait eu des propos racistes...

'sale arabe' et en insistant 2 à 3 reprises, mon incontinence à cette époque lui a peut-être sauvé sa carrière ! #jaimaispassagueule #noracism", avait t-il écrit. Tout en ajoutant, que les gens allaient savoir prochainement quel ancien joueur marseillais avait tenu ces propos plus qu'ignobles.

Pour rappel, Adil Rami, est en litige avec les dirigeants phocéens, après avoir été licencié il y a deux saisons, pour faute grave, car il avait participé à l'émission 'Fort Boyard' sur France 2, le 20 mai 2019, sans avoir prévenu son club, alors qu'il était en période de convalescence à la suite d'une blessure qui l'avait éloigné des terrains.

Les réseaux sociaux en feu après les déclarations d'Adil Rami sur l'OM

Après avoir publié sa story sur son compte Instagram suivi par plus de 909 000 personnes, le champion du monde 2018 avec les Bleus a totalement mis en feu Twitter.

Les fans marseillais n'apprécient pas la sortie du défenseur français : "Adil Rami ne manque jamais l'occasion de nous prouver qu'il est d*bile"..."On est le club qui a viré Adil Rami pour avoir fait Fort Boyard.

Du racisme? à Marseille!!! qu'il dégage fort et vite"

Un internaute explique la raison pour laquelle il n'a pas divulgué le nom du joueur : "Surement le temps de consulter ses avocats au cas ou il y aurait des retours de baton. Le problème est que sans preuve, s'il lache le nom, ça sera de la diffamation et que ça pourrait clairement se retourner contre lui."

Suivez la page PSG
Suivez
Suivez la page OM
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!