Cela faisait 9 ans que le peuple olympien attendait une victoire de l'OM face au rival parisien. Si ces dernières années, les "Olimpicos" semblaient être le nouveau classique du championnat de France, la victoire des Phocéens a rappelé à quel point un Clasico pouvait être bouillant. Oui, certains chroniqueurs ou journalistes ont parlé d'une bouillie de Football, de violence à la fin du match, mais les puristes des années 90 auront apprécié cette motivation supplémentaire. Attention, nous ne sommes pas d'accord avec ce qu'il s'est passé mais il faut admettre que le prochain Clasico sera bouillant.

Interrogés en conférence de presse, Valentin Rongier et André Villas-Boas en ont remis une couche. On vous explique tout.

"Le PSG cherche à prouver certaines choses, mais pas d'autres"

Ils l'ont mauvaise les Parisiens d'avoir perdu ce match contre les Marseillais. Du côté des supporters de l'OM, on n'hésite pas à définir Neymar comme étant "une pleureuse". En effet, du côté du Brésilien, on parle d'insultes racistes de la part d'Alvaro. A l'heure où l'on écrit cet article, aucun fait n'a été confirmé de la part de la Ligue de Football Professionnel ou du diffuseur Téléfoot. Pour Valentin Rongier, les Parisiens ne parlent que de ce qu'ils veulent. Il a ainsi déclaré : "Je trouve que vous (les médias) parlez beaucoup de ça (Neymar), mais pas beaucoup du crachat de Di Maria.

Les insultes racistes c'est très grave, mais un crachat en période de Covid où il faut faire très attention, on n'en parle pas beaucoup". En cette période de coronavirus, il est vrai que les crachats sont interdits. Son coach André Villas-Boas en a remis une couche. Pour lui "le PSG cherche à prouver certaines choses, mais pas d'autres.

(…) La Ligue va avoir de la pression pour étudier tout cela. On verra s'il y a des influences".

Les fans de l'OM en feu

Depuis dimanche soir et le coup de sifflet final, tout Marseille prend feu et nombreux sont les supporters qui ont fêté cette victoire historique dans les rues de la ville. Après les déclarations de Valentin Rongier, on a pu lire différents commentaires sur les réseaux sociaux comme : "Sans mêlée ça aux COVID-19 puisque c'est juste en rajouter une couche mais c'est quand même grave", "Alvaro taillé pour l'olympique des merveilles !!!

La grinta on adore!", "La gueule du crachat svp je m’attendais à un gros truc bien dégueu et là je vois ça. c’est Patrice Quarteron qui parlait dans les tribunes, mais bon je vois que pour certains le crachat justifie le racisme". Aujourd'hui, on se moque bien des sanctions que vont recevoir les joueurs des différentes équipes, du moins du côté marseillais. La malédiction est tombée, l'Olympique de Marseille est en fête.

Suivez la page OM
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!