Ce mercredi 7 octobre, l'équipe de France affrontait l'Ukraine en amical au Stade de France et a totalement étrillé son adversaire du soir. En effet, les hommes de Didier Deschamps l'ont emporté sur le score de 7 buts à 1 grâce à un but de la petite pépite rennaise, Camavinga, à un doublé d'Olivier Giroud, à un but contre son camp d'un joueur ukrainien et à des buts de Tolisso, Griezmann et la star du PSG, Kylian Mbappé.

Cette rencontre a aussi été l'occasion pour Didier Deschamps de faire débuter de nouveaux joueurs comme ce fut le cas pour le milieu de terrain de l'Olympique Lyonnais, Houssem Aouar.

Ainsi, le Lyonnais qui n'avait pas pu faire ses débuts avec les Bleus lors du dernier rassemblement, a cette fois-ci, été aligné dans le onze de départ avant d'être remplacé par Antoine Griezmann à la 59e minute de jeu.

Cependant, le joueur convoité par tous les grands clubs européens, n'a semble-t-il pas que des supporters du côté de la France. Malgré le fait qu'il ait choisi de porter le maillot tricolore plutôt que celui des Verts d'Algérie, il n'est pas apprécié de tous.

Aouar se fait tacler par un élu du Rassemblement National et le compare à Benzema

Le milieu de terrain de l'OL a toujours été clair, il veut jouer avec l'équipe de France et avec aucune autre nation et cela malgré les avances de Djamel Belmadi, le sélectionneur de l'équipe nationale algérienne.

Ainsi, Houssem Aouar a honoré ce mercredi 7 octobre sa première sélection avec les Bleus et a joué près d'une heure face à une modeste équipe ukrainienne, affaiblie par de nombreuses absences.

Pourtant, Bonicel Geoffrey, député du Rassemblement National au Parlement Européen, n'a pas trouvé mieux que de critiquer celui qui est né dans le 3e arrondissement de Lyon.

En effet, sur son compte Twitter qui dépasse à peine les 400 followers, l'élu d'extrême droite a voulu salir l'image du Lyonnais auprès du public français dès ses débuts, en postant un message dans lequel il critique le milieu de terrain français de ne pas avoir chanté la Marseillaise, avant le début de la rencontre.

L'élu ne s'est pas arrêté-là, puisque il s'en est également pris à Karim Benzema, l'ennemi public numéro un du Rassemblement National et de l'extrême droite française, depuis quelques années, car il n'a jamais voulu entonner l'hymne national lors des rencontres des Bleus.

"Visiblement, chanter la Marseillaise écorcherait Houssem Aouar, une constante chez certains lyonnais", a t-il écrit sur Twitter.

Les réseaux sociaux à la rescousse de Houssem Aouar

Cette publication de Geoffrey Bonicel, élu de la république, a été vivement critiqué par les twittos, qui déclarent que ce genre de commentaires divisent le pays.

"C'est des personnes comme toi qui salissent notre pays, t'es une honte"..."Je suis français, d'origine française. J'ai pas chanté la marseillaise. C'est problématique Mr le raciste?"..."Écrabouille ta tante sale raciste"..."Ta co*nerie aussi elle est constante"..."Le mec regarde les matchs de l'edf juste pour noter qui ne chante pas la marseillaise, et si le gars s'appelle Houssem ou Karim il fait son petit tweet de raciste à 2 balles. Bo*ffon"..."On est pas sur The Voice fdp".

Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!