Depuis le sacre de l'équipe de France en 2018 en Russie, Adil Rami a vécu quelques galères. D'abord, le défenseur central aurait été victime d'une dépression avant de se faire virer par l'Olympique de Marseille pour faute grave. Par la suite, Adil Rami a pas mal voyagé pour finalement atterrir il y a quelques semaines au Portugal du côté de Boavista. L'occasion pour lui de se poser et de revenir sur l'ensemble de sa carrière. La prochaine sortie de son livre fait déjà beaucoup parler sur les réseaux sociaux.

Adil Rami raconte ses anecdotes osées

Adil Rami est ce que l'on peut appeler un client dans le monde des médias.

Le champion du monde n'a jamais la langue dans sa poche, quitte à se mettre du monde à dos. Malgré ses 34 ans, le footballeur vient d'écrire sa première autobiographie, intitulée “Autopsie”. Cette dernière sera disponible en vente le 15 octobre et devrait faire le buzz assez rapidement. Dans son autobiographie, l'ancien de l'OM raconte en effet un tas d'anecdotes plus croustillantes les unes que les autres. Lorsqu'il était à Lille, Adil Rami raconte au sujet de ses exploits nocturnes à Paris, selon des extraits récupérés par Le Figaro : "Je deviens joueur et vedette, je renifle le même air que les stars de l’OL, de l’OM et du PSG. Une hôtesse 90D me dirige à une table VIP. Je dois dépenser un montant minimum.

Aux alentours, ça raque plutôt le montant maximum. Autour de la table, en train de se trémousser, je découvre sept avions de chasse. Je n’en reviens pas. Je parle avec les filles, on échange des numéros de téléphone, on boit des coups. Elles sont sympas et rient beaucoup à mes vannes. C’est grisant.

J’ai plus de succès que Brad Pitt et George Clooney réunis”.

Adil Rami raconte également un de ses échanges avec la désormais devenue célèbre Zahia : "Je scanne la nana. Un peu étrange, très maigre, pas mon style. Je dis au type que je ne suis pas intéressé. Même pour une nuit, je veux des belles histoires”.

Enfin, Le Figaro a pu se procurer une autre anecdote après les Trophées UNFP : "Moi, j’étais un peu plus loin dans le même couloir, dans ma junior suite, avec trois filles séduites. J’avais un peu trop bu, trois c’était trop pour moi".

Des anecdotes qui font le buzz

Adil Rami prend également un moment pour parler de sa relation avec Pamela Anderson, qui l'a accusé de violences : "Je ne montre rien, je ne me défends pas, je ne balance rien. Je pourrais la jouer sale, assumer le carnage puisqu’elle a mis ma famille dans la tempête, balancer nos sextapes, ses mails, ses poèmes, ses sms fous d’amour qui l’atomiseraient médiatiquement - "I love you/ A lot/ Merci to help me/ to be my best" -, les galères de son fils Brandon à Milan pendant la fashion week…"

A quelques heures de la sortie officielle de son autobiographie, Adil Rami suscite déjà beaucoup de réactions à son sujet.

Sur Twitter, on pouvait voir : "Adil Rami qui dit qu’il aurait pu publier les sextapes avec Pamela...... Men are ***** t’as même pas à penser à publier ce genre de trucs quand t’es un homme mais bon MDR Engage des procédures judiciaires contre elle mais reste un homme juste" ; "Quand tu vois Adil Rami et les gogos qu'il s'est tapé tu comprends qu'il faut juste un physique et des thunes, pas besoin de cerveaux...le reste appartient à la mythologie" ; "Pas très intéressé par le foot en général mais ce livre m'a l'air passionnant, hâte de le lire" ; "Adil Rami à ses debuts à lille était effectivement tres bon. Mais le foot quand tu ne te montre pas pro jusqu'au bout à un moment ca paye cash".

Les internautes n'ont maintenant plus qu'à attendre ce jeudi pour se régaler du livre du Football français.

Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!