Nabil Fekir est un joueur de l'équipe de France. Néanmoins comme beaucoup de joueurs dit "binationaux", il avait la possibilité de choisir de porter soit les couleurs des Bleus soit celles de l'équipe d'Algérie. On rappelle qu'à partir du moment où vous portez les couleurs d'une équipe, il vous est impossible de changer. Si bien évidemment les joueurs ayant la double nationalité peuvent choisir leur pays d'origine, un choix sportif se fait aussi. Ainsi, en jouant pour la France, le joueur du Bétis est devenu champion du monde. Néanmoins, dans sa propre famille, ce choix ne plait pas à tout le monde et sa tante lui a bien fait comprendre.

Sa tante le fait culpabiliser

Aujourd'hui encore plus qu'avant, l'Algérie a une génération dorée et les joueurs qui en portent les couleurs réalisent des performances exceptionnelles. Si on prend les joueurs français d'origine algérienne (Benzema, Zidane, Fekir, Rayan Cherki ou Houssem Aouar), les Fennecs auraient pu être champions du monde de Football. Néanmoins, les footballeurs pour des choix qui leur appartiennent ont opté pour l'équipe de France. Un choix qui ne plait pas à tout le monde, comme la tante de Nabil Fékir qui n'y est pas allée de main morte dans ses déclarations.

"Mon père et mes oncles sont sept martyrs en tout. Moi, je suis fille de Chahid. Ses ancêtres sont donc tous des Chouhada. Ils ont combattu. Et lui il a choisi de porter le drapeau de l'équipe de France", a-t-elle déclaré sur le plateau de la chaîne algérienne Echorouk TV.

Des déclarations qui montrent bien à quel point le choix de l'international français fait débat au sein de sa famille. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois, ni la dernière qu'un entourage interfère dans la vie d'un joueur. Ce n'est pas Antoine Griezmann qui a dû s'expliquer publiquement à la télévision qui dira le contraire.

Nabil Fekir / Houssem Aouar comme un symbole

Dans son interview, la tante de Nabil Fekir revient sur la période peu glorieuse de la colonisation française en Algérie.

Elle insiste sur le fait qu'elle n'a jamais été heureuse en France et que même sur le territoire, elle n'a jamais oublié qu'elle était algérienne et que son pays d'origine était le sien.

Cette situation des binationaux anime de nombreux débats. Hasard ou non, suite à la blessure de Nabil Fekir lors du dernier rassemblement des Bleus, c'est Houssem Aouar qui a été appelé par Didier Deschamps...

Tout un symbole.

Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!