À la suite du naufrage du Real Madrid au Stade Mestalla, le latéral droit espagnol, Dani Carvajal aurait fustigé l'arbitre de la rencontre dans un post sur ses réseaux sociaux.

Après une première défaite en Liga il y a quelques jours sur leur pelouse face à Cadix (0-1), les hommes de Zinédine Zidane ont connu ce dimanche 8 novembre leur deuxième déconvenue dans le championnat espagnol, cette fois-ci face à Valence sur le score sans appel de 4 buts à 1. Pourtant, tout avait bien commencé pour les madrilènes. Dominateur dans le jeu, ils ont ouvert le score à la 23e minute grâce à un magnifique but de l'incontournable, Karim Benzema.

Mais, après une faute de main de Lucas Vasquez dans la surface de réparation, le milieu de terrain valencien, Carlos Soler transforme le penalty et égalise. Puis, quelques minutes plus tard, le défenseur français, Raphael Varane, marque contre son camp après un ballon mal dégagé et donne l'avantage aux Blanquinegros. Dès lors, les merengues n'ont jamais su relever la tête et ont encaissé deux autres buts sur penaltys (pour une faute de Marcelo et une main de Sergio Ramos), tous deux inscrits par celui qui a été désigné comme étant l'homme du match: Carlos Soler.

Dani Carvajal blâme Jesús Gil Manzano, l'arbitre de la rencontre

Lors de cette confrontation entre les deux clubs espagnols, de nombreuses décisions arbitrales ont été contestés par les 22 joueurs présents sur la pelouse, à commencer par les madrilènes.

Il y a notamment la faute du latéral gauche brésilien du Real Madrid, Marcelo à la 54' sur Maxi Gomez est loin d'être évidente: "Gil Manzano a signalé une faute qui, à mon avis n'existe pas", a déclaré Andújar Oliver, ancien arbitre espagnol sur les ondes de Radio MARCA.

Les médias espagnols citent également la faute commise par Denis Cheryshev sur Marco Asensio survenue juste avant le deuxième but du club Che et que le Var n'a pas signalé.

Ainsi, selon le quotidien sportif ibérique AS, le latéral droit madrilène, Dani Carvajal, absent depuis de longues semaines à cause d'une blessure au genou droit, aurait posté un message ambigu sur ses réseaux sociaux en direction de l'arbitre de la rencontre, Jesús Gil Manzano et à ses assistants. En effet, l'international espagnol de 28 ans a mis en ligne une story sur son compte Instagram, montrant un fond noir et un émoticône d'un visage avec une loupe, juste après que les penaltys polémiques ont été sifflés, donc c'est assez évident que le message était adressé aux arbitres, selon le quotidien pro madrilène.

Pour finir, le média explique que le défenseur a supprimé sa publication quelques minutes plus tard, ne voulant pas créer encore plus de controverse.

Suivez la page Real Madrid
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!