Il semblerait que la tension soit montée d'un cran entre les supporters de l'OM et le président du club Jacques-Henri Eyraud. En effet, déjà lors du dernier match à domicile, les supporters du club s'étaient rassemblés pour s'en prendre à JHE. En ce samedi 16 janvier, les coéquipiers de Florian Thauvin, capitaine en l'absence de Mandanda, affrontent le Nîmes Olympique. Alors que le match est toujours en cours, le champion du monde a manqué d'ouvrir le score sur penalty. Quelques minutes avant le match, plusieurs dizaines de supporters se sont rassemblés pour mettre la pression sur Jacques-Henri Eyraud.

"Marseille te déteste. Eyraud casse-toi"

En coulisses, il se pourrait bien que l'OM connaisse un été mouvementé. En effet, selon les informations de Thibaud Vérizian, en exclusivité sur Blasting News, le club pourrait ne plus être sous pavillon américain dans les prochaines semaines. Par effet domino, Jacques-Henri Eyraud pourrait ne plus être président du club. Il faut dire que ses erreurs de communication (la tisane, le Grantakan ou encore le supportérisme dans le club) ne passent plus auprès des plus fervents supporters du club.

Aux abords du stade Orange Vélodrome, ils ont mis encore un coup de pression. Des supporters vêtus de noir et cagoulés / masqués craquent des fumigènes devant le stade Vélodrome. Ils sont regroupés derrière une banderole "Marseille te déteste.

Eyraud casse-toi". La police les arrose de gaz lacrymogènes. La vidéo a fait le tour des réseaux sociaux. Il faut dire qu'entre le match nul à Dijon ou la défaite contre le PSG, les joueurs d'André Villas-Boas doivent se ressaisir et vite.

Eyraud peut-il prendre la porte ?

Aujourd'hui, il paraît bien difficile de voir le président prendre la porte.

En effet, si la vente de l'OM est en bonne voie, il s'agira pour le club de prendre ses responsabilités pour atteindre l'objectif principal : décrocher une place qualificative en Ligue des Champions. Il y a quelques heures, Mourad Boudjellal s'est avoué vaincu : "Des gens ont des moyens qui dépassent l’entendement". Sur les réseaux sociaux, les internautes ont massivement réagi à cette vidéo.

On a ainsi pu lire :

  • "Je ne prétends pas avoir tout vu, surtout dans la fumée. Mais je n’ai été témoin d’aucun acte violent de la part des supporters. Le capo avait insisté : « les gars, pas de projectiles. »La police avait fait plusieurs sommations pour les faire se disperser. "
  • "Pourquoi la police envoie t elle des gaz lacrymogènes ?"

Une victoire de l'Olympique de Marseille contre la lanterne rouge de la Ligue 1 serait une excellente chose pour que tout s'apaise un peu entre les supporters et la direction du club.

Suivez la page OM
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!