Les informations publiées par le journal espagnol El Mundo, sur le salaire astronomique que perçoit Lionel Messi dans son dernier contrat continuent de soulever des questions et fait grande polémique de l'autre coté des Pyrénées.

"Un contrat pharaonique qui ruine le Barça: 555.237.619 euros", avait titré le média ibérique dans sa Une et qui explique tous les détails du salaire que l'attaquant argentin reçoit de l'entité catalane. Et, alors que le club culé subi l'une de ses pires crises économiques de son histoire avec une dette colossale s'élevant à 1.173 milliard d'euros, en Catalogne, des voix se lèvent pour critiquer la direction pour avoir accepté de donner un tel salaire au sextuple Ballon d'Or.

La réaction de Luis Figo sur le salaire de Messi au Barça

Mais la chose ne s'arrête pas là. Ce lundi 1er février, les médias enrichissent l’information en publiant qu’il existe une clause cachée dans le contrat en rapport à la "fidélité" de Lionel Messi au FC Barcelone, et qu’elle s’élève à 66 millions d’euros. Trente-trois seront payés le 31 mars, tandis que les 33 autres seront payés en juillet.

En Espagne et un peu partout sur la planète, cette information a fait l'effet d'une bombe et tout le monde a abordé la question. D'ailleurs, il n'y a pas eu seulement les médias, mais aussi des personnalités comme Luis Figo, l'ancien international portugais, qui a également souhaité partager son avis sur les réseaux sociaux.

En effet, l'ancien joueur du Barça et du Real Madrid a publié un message dans lequel il s'attaque à la direction du club catalan: "Les conseillers de Messi méritent une statue. La direction du conseil d'administration du Barça ne peut être comparée qu'à celle de Gaspar", écrit Luis Figo.

Un message dans lequel, non seulement il critique la gestion désastreuse de l'ancien président Josep Maria Bartomeu.

Mais, Il envoie également un message fort et clair à Joan Gaspart, président du club catalan lorsque le Portugais a refusé de continuer à porter le maillot du Barça pour enfiler le maillot du Real Madrid et servir l'éternel rival.

Le Barça nie les information d'El Mundo

De son côté, le FC Barcelone a réagi par une déclaration dans laquelle il "nie" toute responsabilité dans la publication de ce document tout en avertissant qu'il engagera des poursuites judiciaires appropriées contre le journal El Mundo.

Enfin, le club exprime son soutien absolu à Lionel Messi, notamment face à toute tentative de discréditer son image et de nuire à leur relation.

RAC 1 a rapporté, pour sa part, que Leo Messi prépare également un procès contre El Mundo, après la parution de son contrat, et son avocat, Jorge Pecourt, étudie comment impliquer les personnes du club ayant accès à son contrat.

Suivez la page Mercato
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!