Pierre Ménès est très actif sur les réseaux sociaux, toujours très naturel, il n'évite aucun sujet et s'exprime toujours avec une franchise déconcertante. S'il divise toujours les internautes, il reste toujours le même et clairement l'hypocrisie ne fait pas partie de son vocabulaire. En plateau on a déjà pu le voir critiquer ouvertement certains joueurs, certains coachs et sur les réseaux sociaux il fait la même chose sur tous les sujets. Chaque lundi, il répond à ses abonnés dans sa fameuse émission 'Pierrot Face Cam' et il n'a pas hésité à recadrer un twitto qui a été trop loin.

"Il a mauvaise réputation"

Pierre Ménès étant très présent sur les réseaux sociaux, quand une internaute dévoile un message envoyé par le consultant Canal+ qui dit "J'ai lu tes tweets, j'ai ri", on ne peut pas parler ici de cyber harcèlement. Pourtant, autre un twitto va un peu trop loin et répond : "Méfie toi il a une sale réputation avec les meufs". Un commentaire sans fondement que Pierre Ménès n'a pas laissé passer : "Faut faire attention à la diffamation quand même (...) sale réputation? T'y connais quoi toi.". Clairement sur ce coup une punchline bien envoyée et les internautes se sont rangés du côté du chroniqueur.

On vous laisse découvrir l'échange.

Les internautes ont massivement commenté et soutenu Pierre Ménès, surtout que la jeune fille a confirmé sur son compte Twitter qu'elle discutait avec le consultant Canal+. Si bien évidemment dans un pays libre, la liberté d'expression existe, chaque citoyen a des droits et des devoirs.

Attention aux Fake News et aux diffamations sur les réseaux sociaux.

Pierrot se paye l'OM

Toujours dans Pierrot Face Cam, Pierre Ménès a parlé un peu de Football et notamment de l'Olympique de Marseille. Si vous étiez confiné dans une grotte et que vous avez manqué l'actualité de dimanche soir, les Phocéens se sont fait taper par les amateurs de Canet-en-Roussillon.

Une performance indigne de la part des coéquipiers de Kamara. Une défaite surprise qui oblige Mohamed Henni à honorer son pari de courir à poil dans le centre de la ville.

Comme la presse spécialisée, Pierre Ménès s'est payé les joueurs et a déclaré : "les Marseillais se sont fait jongler par une équipe qui a joué quatre fois depuis le mois d’octobre. On pourrait en rire, parce que là bizarrement j’entends aucun Marseillais parler de budget." En plus des demandes surréalistes des dirigeants, le niveau des joueurs a été affligeant. Jorge Sampaoli qui a pris officiellement ses fonctions lundi 8 mars 2021 a du boulot et il va falloir retrouver un minimum de niveau de jeu, beaucoup de motivation et se reprendre en main.

La fin de saison est encore loin et les marseillais pourraient vivre de nouvelles désillusions.

Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!