Le dossier de la vente de l'OM est loin d'être terminé. En effet, si les informations sur le sujet se suivent, disent tout et leur contraire, on a envie de dire qu'il n'y a pas de fumée sans feu. Quelque soit le club de football (Tottenham, Chelsea, Inter Milan, Manchester City, le PSG...) ou autre, quand on évoque une vente en général, cette dernière aboutit. Le délai de vente et la stratégie mise en place divergent mais au final une solution est trouvée pour céder le club. Concernant la vente de l'OM, il semblerait que la stratégie de Frank McCourt soit de clamer haut et fort qu'il ne souhaite pas vendre pour ensuite céder le club.

Une vente dans l'été ?

S'il n'est peut-être pas le meilleur propriétaire du club marseillais, le plus apprécié par les fans, Frank McCourt est un excellent businessman. Si l'on en croit les informations du Celebrity Net Worth, la fortune de l'homme originaire de Boston s'élèverait à 1,2 milliards de dollars. Ainsi, quand il décide de se placer pour racheter l'Olympique de Marseille à Margarita Louis-Dreyfus, cette dernière n'est pas vendeuse...

S'il se fait discret dans les médias, l'homme d'affaires américain est venu mettre l'église au milieu du village lors de son passé du côté de Marseille en mars dernier. Dans un premier temps, il a changé le poste de Jacques-Henri Eyraud, a rassuré les élus de ses intentions avant d'en faire de même avec les supporters du club.

Mieux encore, dans une interview accordée à Téléfoot, il confirme qu’il ne vendrait jamais l’OM, voué à rester dans la famille et passer d’enfants à petits enfants…

Si tout cela se tient, d'un autre côté on a la version de Thibaud Vézirian et d'autres qui confirment que l'OM est bel et bien à vendre. S'il n'a jamais dévoilé ses sources ou les noms des investisseurs, tout porte à croire que les discussions seraient en cours avec le milliardaire saoudien Al-Walid ben Talal Al Saoud.

Néanmoins, selon la presse anglaise, il n'aurait pas cédé aux exigences financières exorbitantes de McCourt. Dès lors, une autre stratégie se mettrait en place.

Jacques-Henri Eyraud en charge de la vente ?

Dans ce jeu de "poker menteur", la patience est un maître mot. En clamant haut et fort qu'il ne souhaitait pas vendre l'Olympique de Marseille, Franck McCourt s'est fait prendre à son propre piège par le prince Al-Walid Ben Talal Saoud, qui a donc décidé de faire marche arrière.

Pour mieux négocier ? Certainement. Selon les informations relayées par Le Quotidien du sport, l'homme d'affaires américain ne souhaite pas changer de stratégie et compte bien faire le dos rond avant de négocier à nouveau avec d'autres potentiels acheteurs.

Également, un élément clé qui pourrait presque passer inaperçu : Jacques-Henri Eyraud n'a pas quitté le club, mais a été placé à la tête du Conseil de surveillance. Son rôle est clé dans ce dossier, homme de confiance de Franck McCourt, il doit aider son "boss" dans la vente du club...

Suivez la page OM
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!