Attention monument en péril. Tout comme d'autres clubs avant eux, les Girondins de Bordeaux pourraient voir leur avenir proche s'écrire loin du Football professionnel. Sportivement d'abord, le club est au bord du précipice et n'est qu'à 5 points de la dix huitième place et n'a que 4 points d'avance sur Lorient 17ème qu'ils affronteront ce week-end. En coulisses, le club traverse aussi des eaux bien troubles et la bombe lâchée par le fonds d'investissement King Street pourrait bien causer la mort d'un club. Aujourd'hui, le club pourrait bien tout simplement disparaître.

Les Girondins risquent le pire

Depuis dimanche dernier et l'annonce de la création de la Super League, les fans de football se sont réunis pour soutenir leur sport qu'ils voulaient bien loin de l'argent. Malheureusement, l'argent c'est bien le nerf de la guerre et quand les caisses sont vides, tout peut s'arrêter, tout peut disparaître. Jeudi 22 avril 2021 pourrait bien marquer la fin d'un club, celui des Girondins de Bordeaux. Le fonds d'investissement King, arrivé dans l'Ouest de la France en 2018 a confirmé qu'il ne souhaitait plus soutenir financièrement le club. Une bien mauvaise nouvelle donc quand on sait que les girondins doivent rembourser en octobre 2022, la somme de 50 millions d'euros à Fortress.

Aujourd'hui, l'avenir des Girondins de Bordeaux est réellement menacé, le gendarme financier du football français la DNCG se montre très inquiet et dans les colonnes du journal L'Équipe, il se montre très inquiet. Aujourd'hui plusieurs scénarios sont possibles :

  • Dans le pire des cas, le club doit déposer le bilan avant la fin de saison et le classement doit être recalculé sans les girondins.
  • Le club dépose le bilan en fin de saison et est relégué administrativement en Ligue 2 à la fin de saison.
  • Le club dépose le bilan mais un repreneur décide d'éponger les dettes. 15 points sont retirés au club.
  • Un repreneur arrive tout de suite et le club reprend son activité.

Le coup de gueule de Bixente Lizarazu

Après l'annonce de cette bombe, nombreuses ont été les réactions des anciens joueurs bordelais.

Après Christophe Dugarry, c'est Bixente Lizarazu qui a laissé éclater sa colère. Sur son compte Twitter il a ainsi déclaré : "Du début à la fin , cette histoire des @girondins est un scandale, une honte absolue...C’est inacceptable pour le football français... Je suis choqué, triste et écœuré...". Les internautes ont eux-aussi réagi et on a ainsi pu lire :

  • "Les effets de la pandémie commencent a se voir.. après tout le monde fait un scandale quand des grands club préviennent qu’il faut changer les choses.. elle est ou la uefa, fifa et autre pour sauver les cas comme ca??? Eux qui supportent autant le foot a tous les niveaux...!"
  • "Il est temps d’envisager le changement de modèle de gouvernance : associer les #supporters et les autres parties prenantes via une #SCIC comme à @SCBastia #COOP #ESS"
  • "Moi je suis d’accord. Mais je ne sais pas si les investisseurs privés sont prêts à cela. Il faut tout de même prendre au sérieux cette piste"
  • "Oui on peut comprendre Liza , mais que les joueurs aux salaires démentiels ( ils sont quelque uns aux girondins mais aussi dans d’autres clubs...)fassent des efforts. Il faut en finir avec cette démesure !!!"
  • "tout à fait d'accord il faudrait un cap salary déjà ça équilibrerais un peu entre les équipes mais pas à l'échelle national mais européenne l'uefa c'est européen nan ? et puis ça pourrais évité des club pas top top financièrement de ce mettre dans le rouge pour "rivalisé"

Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!