La polémique enfle sur les réseaux sociaux. En effet, quelques temps après la diffusion d'une séquence vidéo sur "Pépita", du jeu télévisé Pyramide, l'émission Quotidien vient de sortir des archives une vidéo du FC Nantes. On parle beaucoup aujourd'hui des excès du sulfureux président du club Waldemar Kita, des prestations décevantes en championnat ou encore des 46 jours sur le banc de Raymond Domenech. Dans les années 1990, le jeu à la nantaise était une marque de fabrique. Malheureusement, en 1988, les préjugés et déclarations racistes étaient bien trop présentes dans le club.

Les extraits sont à peine croyables...

FC Nantes : "Noir c'est noir"

La vidéo est à peine croyable. En effet, l'émission Quotidien a publié une séquence des canaris dans laquelle on peut voir Boris Diecket, Antoine Kombouaré et Marcel Desailly descendre d’un arbre avec un masque blanc. Comme si cela ne suffisait pas, on retrouve aux commentaires le journaliste Pascal Praud. Toujours dans son style bien particulier, pour ne pas aller plus loin, il sort sans aucune retenue : "Le FC Nantes a viré. Viré de bord depuis deux ans, mais aussi de couleur. […] Six de ses titulaires sont noirs pour effacer les nuits trop blanches de la saison passée.".

On peut donc tout de suite voir que le décor est planté...les clichés se multiplient dans ce reportage diffusé par Téléfoot en 1988 : la musique "Noir, c’est noir" de Johnny Hallyday est la bande son qui a été choisie par le club.

Enfin, cerise sur un gâteau, que dire de la prise de parole de Miroslav Blazevic ? On vous laisse découvrir la vidéo en intégralité.

Les internautes sous le choc

Bien évidemment, chacun est libre de penser ce qu'il veut.

Néanmoins, aujourd'hui les mentalités évoluent et les comportements déplacés, qu'ils soient à caractère sexuel ou racistes, sont (enfin?) dénoncés. Le reportage de Marie Portolano met en avant le sexisme que peut subir une journaliste dans le milieu du sport et ce n'est pas Pierre Ménès qui dira le contraire. Il y a quelques années, la chaîne cryptée avait réalisé un reportage intitulé "Je ne suis pas un singe" pour dénoncer le racisme dans le sport.

Sur les réseaux sociaux, les internautes ont massivement réagi et on a ainsi pu lire

  • "Il y avait aussi Frédéric jaillant dans telefoot qui avait dit "à noter qu'il y avait 6 joueurs de couleurs, c'est beaucoup" Je ne sais pas si la vidéo existe, mais le séparatisme c'est pas nouveau..."
  • ""Le climat nauséabonde actuel, c’est précisément qu’on banalise totalement le racisme et l’ostracisation de l’autre dans l’espace politique et médiatique. Rappeler à nos concitoyens blancs l’humiliation infligée depuis si longtemps à nos concitoyens de couleur est plus qu’utile"
  • "C'est Pascal Praud qui commente en même temps... et à quoi ça vous sert de déterrer tout ça à par remuer la merde et foutre encore plus le bordel en France ?"
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!