Thomas Tuchel n'a pour le moment rien à envier au PSG depuis son départ en décembre dernier. En effet, juste avant les fêtes de fin d'années, Leonardo remercie le coach allemand, il est remplacé par l'ancien défenseur central du club Mauricio Pochettino. En ce mardi 13 avril, les deux hommes se sont qualifiés pour les demi-finales de Ligue des champions. Après leur victoire contre Porto au match aller, les Blues se sont inclinés 1 but à 0. L'entraîneur allemand retourne dans le dernier carré après y avoir emmené Paris au mois d'août. Pour Chelsea, c'est une nouvelle qualification pour les demies, sept ans après la dernière.

Mehdi Taremi entre dans l'histoire

Après avoir fait le job au match aller, les coéquipiers de Thiago Silva avaient à gérer le match retour. Quand on regarde les statistiques c'est ce qu'ils ont fait, ils n'ont concédé que 6 tirs pour 3 cadrés. Ils ont certes laissé la possession de balle à leur adversaire du jour mais ont pris un but qu'à la fin du temps réglementaire, et quel but! Néanmoins, Thomas Tuchel semble avoir appris de ses années parisiennes car ses joueurs ont su tenir le score et contenir les assauts des hommes de Sérgio Conceição qui n'ont pas à rougir de leur prestation sur la scène européenne.

Si on pensait ne pas voir de but, tout a basculé en fin de match. Alors que l'on se dirigeait vers un triste 0-0 au bout du temps réglementaire, le retourné acrobatique de Mehdi Taremi va faire le buzz.

Le joueur qui devient le premier iranien à marquer un but en 1/4 de finale de la Champions League a permis aux Dragons de Porto de quitter la compétition la tête haute. On vous laisse découvrir la vidéo ci-dessous :

Chelsea peut-il le faire ?

Quand Thomas Tuchel était coach du PSG, le club était dans la lumière et affichait clairement ses ambitions de gagner la Ligue des champions.

S'il restera à jamais le premier coach à avoir emmené les Parisiens en finale de Ligue des champions, il pourrait frapper très fort avec le club londonien. Ambitieux, ses hommes ne sont pas des candidats déclarés au titre final. S'ils ont hérité du tirage le plus abordable sur papier, pas certain que leur effectif leur permette de décrocher le Graal.

D'ici là, il faudra battre soit le Real Madrid, soit Liverpool. Une montagne donc tant les Madrilènes, en ballotage favorable, sont très forts.

Sur les réseaux sociaux, le club anglais n'est clairement pas le club favori. Néanmoins, on se rappelle que lorsque les Blues ont remporté leur seule Ligue des champions, ils n'étaient clairement pas le club en tête de liste pour les bookmakers mais ils ont su jouer en équipe et pourraient une nouvelle fois surprendre tout le monde.

Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!