La Roma n'a pas traîné. Quelques heures seulement après avoir annoncé la fin de sa collaboration avec Paulo Fonseca à l'issue de la saison, le club de la capitale italienne a indiqué mardi après-midi que José Mourinho allait succéder à son compatriote. Écarté par Tottenham le 19 avril dernier, le Special One n'a donc pas tardé à retrouver un poste. Onze ans après son départ de l'Inter pour le Real Madrid, José Mourinho effectue son retour en Serie A.

José Mourinho a réussi en Italie

On ne présente plus le Special One.

Où il est passé, il a triomphé, sauf à Tottenham où la tâche s’annonçait tout de même plus compliquée que dans ses anciens clubs comme Porto, le Real Madrid ou Chelsea. En Italie, c’est simple, il a tout gagné avec l’Inter. Cinq titres dont deux Scudetti (championnats), une Coupe d’Italie, une Supercoupe d’Italie et bien entendu une Ligue des champions en 2010. Exactement le même palmarès qu’avec Porto, une Ligue Europa en moins. Mourinho revient donc dans un championnat qu’il connait bien même si plus de dix ans se sont écoulés entre son passage à l’Inter et son prochain retour dans la capitale italienne.

Si la mission avec Tottenham était ardue dans une Premier League remplie de cadors européens, le challenge qu’attend "Mou" ne sera pas des plus simples avec des clubs comme l’Inter (champion en titre), la Juventus qui voudra récupérer son trône, et des clubs toujours redoutables comme l’AC Milan, le Napoli ou encore le nouvel enfant terrible de la Serie A, l’Atalanta.

Surtout, il y a bien longtemps que la Roma ne brille plus dans son pays. Le dernier titre remonte à 2008 et une Coupe d’Italie et le dernier titre en Serie A date de 20 ans lors de la saison 2000-2001 quand évoluait encore un certain Francesco Totti sous les couleurs des Giallorossi. On ne l’attendait pas à la Roma, Mourinho sait maintenant quoi faire pour redevenir aussi spécial qu’on le dit.

Les premiers mots de Mourinho sur son nouveau poste

"Après des rencontres avec les propriétaires et Tiago Pinto (directeur général), j'ai tout de suite compris toute l'étendue de leurs ambitions pour l'AS Roma. C'est la même ambition et le même dynamisme qui m'ont toujours motivé et ensemble nous voulons construire un projet gagnant dans les années à venir.

L'incroyable passion des supporters de la Roma m'a convaincu d'accepter le poste et j'ai hâte de commencer la saison prochaine", a expliqué l’ancien coach de Tottenham. Actuellement septièmes de la Serie A à 27 points du leader l’Inter, les Romains devront se renforcer considérablement pour avoir un rôle à jouer la saison prochaine.

Déjà intronisé entraineur sans prendre place immédiatement sur le banc, (il faudra attendre le mois d’août), le Portugais pourra commencer à travailler dans ce sens et peut-être faire venir quelques joueurs avec qui il a travaillé par le passé. Une chose est sûre, avec Mourinho dans ses rangs, la Roma retrouve un peu de lumière sans garanties de résultats, mais un peu de lumière malgré tout.

La saison prochaine, nous aurons donc de beaux "spécimens" en Serie A avec Zlatan Ibrahimovic, Romelu Lukaku, Cristiano Ronaldo pour ne citer qu’eux parmi les joueurs et donc… José Mourinho.

Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!