Il existe des rencontres qui font naître une certaine rivalité entre deux clubs, deux équipes. On peut citer la rivalité naissante entre le PSG et le FC Barcelone, au soir d’une remontada qui restera dans les mémoires. Également, depuis un soir de 2018 et d’une demi-finale perdue par les Belges sur un but de Samuel Umtiti, les relations entre Français et Belges sont tendues. Si "le seum" de Courtois a souvent fait le buzz, les médias n'hésitent pas à en remettre une couche régulièrement. Il y a quelques jours, sur le plateau de l’équipe du soir, Gilles Favard s'était moqué de Thomas Meunier, aujourd’hui c’est un journaliste belge qui lui répond.

Gilles Favard a-t-il mangé toutes les frites ?

Le sport de haut niveau ne partage pas toujours les mêmes avis et peut sembler parfois injuste. Souvent ce n’est pas la meilleure équipe ou le meilleur joueur qui l’emporte, mais celui ou celle qui répond présent le jour J. Nous n’avons pas les compétences footballistiques pour dire si oui ou non la France était la meilleure équipe en 2018, le fait est qu’elle est championne du monde. Pour cet Euro 2020, les diables rouges arrivent avec des certitudes et une envie assumée de gagner. Pour certains, comme les journalistes de la chaîne L'Équipe cette ambition est vue comme un ‘’boulard’’ que Gilles Favard avait tacle en disant que les Belges allaient rapidement rentrer chez eux manger des frites

Silvio Proto, journaliste belge, a lui aussi commenté les matchs des Bleus.

S’il avait été impressionné par la performance des hommes de Didier Deschamps, il n’a pas non plus manqué de répondre aux journalistes de l’Équipe. Il a ainsi déclaré : “J’ai été impressionné par la volonté de défendre des 11 Français. Ce qui montre la détermination et l’humilité de cette équipe. Tout le contraire de ce consultant en super surpoids qui a certainement mangé au cours de sa vie plus de frites que tous les Diables réunis.

La Belgique veut gagner

Contrairement à l'équipe de France qui n’a pas pu s’imposer contre la Hongrie, les coéquipiers de Thomas Meunier réalisent un début d’Euro parfait et pourraient offrir sur un plateau une qualification à l'équipe de France.

La France peut se qualifier dès ce soir pour les 8e de finale de l’Euro si : l’Ukraine bat l’Autriche ou l’Autriche bat l’Ukraine et que dans le même temps la Finlande perd face à la Belgique ou la Russie perd face au Danemark. Bien évidemment, les Belges joueront d’abord pour eux et tenteront de décrocher une première place du groupe.

Si sur les conseils de Thierry Henry, l'équipe belge est en feu sur le front de l’attaque, elle n’en reste pas moins perfectible en défense.

Un peu comme les Français en Hongrie, une erreur de relance du lyonnais Jason Denayer a permis aux Danois de marquer. L'Euro ne fait que commencer, mais il faut encore travailler.