Ce mardi soir, le Brésil recevait l'Argentine dans le cadre des qualifications pour la Coupe du monde 2026. Forcément une rencontre particulière entre les deux plus grands rivaux sud-américains. Ce match se déroulait au Maracana de Rio et pour l'occasion, les fans de l'Argentine n'étaient pas parqués quelque part mais bien au milieu des Brésiliens. Des tensions ont rapidement éclaté et des bagarres ont eu lieu. La police a dû intervenir et s'en est prise violemment aux fans de l'Albiceleste avant le coup d'envoi. De quoi rendre fous de rage les champions du monde, dont Emiliano Martinez.

D'ailleurs, le portier d'Aston Villa n'a pas hésité à se ruer vers une tribune pour empêcher un policier de frapper plus de personnes. Une séquence assez improbable à voir ci-dessous :

Les internautes réagissent

Forcément, cette séquence forte concernant Emiliano Martinez a rapidement fait parler sur la Toile. Via X notamment, on pouvait voir comme commentaires sur le sujet :

  • "Emiliano Martinez l’homme le plus détestable du siècle"
  • "Encore plus dingue... Ces images montrent clairement Emiliano Martínez venir à la rescousse de ses supporters. Le gardien argentin avait l'air furieux."
  • "Emiliano Martinez veut en découdre avec les CRS brésiliens."
  • "Dibu Martinez s’en prend aux policiers qui frappaient les supporters argentins. C’est hallucinant"
  • "Y’a des gens qui osent taper sur Dibu Martinez parce qu’il a défendu ses supporters. C’est vous les gens détestables"
  • "Emiliano Martinez a frappé un policier brésilien qui s’en prenait aux supporters argentins !"
  • "Incroyables images d’Emiliano Martinez qui s’en prend aux policiers qui frappaient les supporters argentins présents en tribunes."

L'Argentine s'en sort

Cette rencontre a finalement pu aller à son terme même si les champions du monde ont pendant un temps quitté la pelouse de Rio.

Les Argentins se sont imposés grâce à un but de Nicolas Otamendi en fin de rencontre. C'est le quatrième match sans victoire pour le Brésil lors des éliminatoires pour la Coupe du monde 2026. Et pour ne rien arranger, Marquinhos s'est blessé. Pas de quoi faire aussi les affaires du Paris Saint-Germain, qui va devoir en plus faire sans Warren Zaïre-Emery pour les prochaines semaines, alors que deux rencontres de Ligue des champions face à Newcastle puis le Borussia Dortmund seront au programme.

A Luis Enrique de trouver la bonne formule pour faire gagner son groupe. En tout cas, l'Argentine continue elle son bonhomme de chemin et finit l'année à la première place du classement FIFA car les Bleus n'ont pas su s'imposer en Grèce même si un but leur a été injustement refusé.