Tristes jours pour le Cinéma mondial, le cinéma du passé, le cinéma qui a fait l'histoire. Il y a juste quelques jours, est mort le doux géant Bud Spencer. Et manintenant, qui ne se souvient pas de la célèbre scène du"Chasseur", dans laquelle un jeune Robert De Niro a défié la mort au cours dule jeu macabre de la roulette russe ?

Le réalisateur était Michael Cimino.Il est décédé hier, le 02 Juillet, à l'age de 77 ans. Il estmorten paix. Parce qu'il estmort comme il avécu, avec l'amour ducinéma.

De 5 Oscars pour "Le Chasseur" jusqu'à l'échec de la United Artist

Michael Cimino est né à New York en 1943. Il est diplômé en arts graphiques à l'Université d'État du Michigan, puis il a obtenu un second diplôme dans la peinture à Yale. Il a commencé à travailler dans le cinéma avec la publicité, puis il a essayé avec le script.Eh bien, il agagné, puisqu'il aapporté sa signature auscript du film"Magnum Force".

L'acteur et réalisateur Clint Eastwood futfasciné, en lui donnant le "feu vert" pour unecarrière cinématographique. Seulement quelques années après, en 1978, le film qui l'a consacré àHollywoodfut"Le Chasseur". Une consécration qui ne mentionne pas l'échec de "United Artists", la société de production cinématographique fondée par les superstars Charlie Chaplin, Douglas Fairbankset Mary Pickford.Avec un budget de presque 50 millions de dollars pour le western "La porte du paradis", qui n'a pas gagné lerésultat souhaité, la societé a échoué.

"Le Chasseur", le film qui dénonce les horreurs du Vietnam

Le film qui a finalement consacré le directeur Cimino est sans aucun doute "Le Chasseur", qui raconte la vie de trois amis dans la guerre du Vietnam, prisonniers de l'Armée Vietcong. 5 Oscars, dont un pour la direction et l'autre pour le meilleur film. Un film appelé "anarchiste", que dénonçait les horreurs d'une guerre jamais oubliée aujourd'hui, par les Américains également.

La controverse sur la chirurgie esthétique

Vous pouvez voir la photo de l'article qui montre une image de Michael Cimino datant d'il y a quelques mois seulement. Une apparence radicalement changée. Le directeur avait, en réalité,subi de nombreuses opérations de chirurgie esthétique qui lui avaient donné des traits féminins. Pour cette raison, il a été critiqué. Une controverse heureusement terminée, comme un rideautombé pour la dernière fois sur la représentation d'une vie consacrée au cinéma.

Au revoir Michael.Si vous voulez être mis à jour sur les sujets qui vous intéressent, et obtenir toutes mes nouvelles, cliquez sur le bouton à suivreque vous voyez en haut à côté de mon nom.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite