La grande famille de "Touche pas à mon poste" prend de plus en plus des allures de mafia. Que quelqu'un ose critiquer le patron, et c'est toute une armée de haters qui lui tombe dessus ! À croire que Cyril Hanouna et son émission sont intouchables. Après Laurent Ruquier, c'est au tour de #Laurence Boccolini d'en faire les frais. La présentatrice de "Money Drop" a reçu de nombreux messages injurieux sur Twitter. Certains ont même appelé à la vengeance ! Son crime ? Avoir émis une simple critique à l'encontre de Cyril Hanouna.

Il y a peu, un conflit a éclaté entre le présentateur de "Touche pas à mon poste" et Stéphane Guillon.

L'humoriste reproche à Hanouna d'avoir révélé publiquement son salaire. Suite à ce clash, l'animateur vedette de C8 a voulu se faire pardonner en s'incrustant sur le plateau du "Grand Journal", où Guillon était invité. Cette tentative de réconciliation s'est soldée par un échec : Stéphane Guillon s'est empressé de quitter l'émission sans un mot. L'attitude de Cyril Hanouna a beaucoup déplu. Des téléspectateurs se sont plaints de cette intrusion, et quelques peoples ont également fait part de leur mécontentement. C'est le cas notamment de Laurence Boccolini, qui a posté sur Twitter : "Donc on peut faire des trucs comme ça mainte­nant en direct, débarquer, régler ses comptes, deman­der des bisous. Drôle de télé… Triste télé." Ce message, qui n'a pourtant rien de bien méchant, a fait d'elle la cible des fans de "#TPMP".

Top vidéos du jour

Un déluge de tweets insultants pour L. Boccolini

Si certains l'ont accusée de vouloir faire du buzz sur le dos d'Hanouna, d'autres sont allés encore plus loin en s'attaquant à son physique. On remarquera d'ailleurs, sur cet exemple ci-dessous, l'intelligence et la vivacité d'esprit de ces haters...

Très agacée par ces remarques, Laurence Boccolini a répliqué à coups de tweets bien sentis. "J'en ai eu assez de me lais­ser faire. Les gros sont la plus facile et la plus “auto­ri­sée” des cibles" a-t-elle ensuite expliqué. Un peu plus tard, elle a posté un message pour le moins désabusé : "Main­te­nant, vous savez ce que c'est d'oser parler de C8  ! On se ramasse la même haine. Joies de Twit­ter." Une chose est sûre, Cyril Hanouna peut compter sur ses chiens de garde pour le défendre ! #Télévision