Ribrianne, perso détesté par la plupart, laissant indifférent le reste et apprécié que par de rares personnes, est enfin sortie de l'arène de combat. Mais avant de se réjouir de cette sortie et d'inonder le personnage de haine afin de l'enfoncer plus bas que terre, il faut constater quelque chose : l'épisode était bon et Ribrianne aussi. Je tiens bien sûr à préciser que cette review est totalement subjective et que Ribrianne me tapait aussi sur les nerfs jusqu'alors.

4 - Un humour au top

Il faut l'avouer, et épisode était drôle ! Un épisode à regarder en souriant du début à la fin qui dose très bien l'humour proposant des gags qui fonctionnent ! Entre Ribrianne plus cartoon que jamais qui s'étonne de l'amour que C-18 porte à cet homme sans nez, les Zenos qui imitent le Yachaina Ken ou encore Shin qui se laisse emporter par l'amour de 18 et Krilin avant de se faire refroidir...

les gags s'enchaînent et ne laissent pas indifférents !

3 - Ambiance, enjeux & rythme

Le gros point fort de cet épisode réside aussi dans son rythme. En effet, j'ai beau avoir évoqué de nombreuses scènes comiques, l'épisode est plus que complet, proposant aussi des scènes de combats et beaucoup plus sérieuses. On sent l'enjeu dans la bataille, la facilité pour un combattant d'être éliminé et ce qu'il perdrait en l'étant. Ribrianne au bord de la défaite, C-18 entravée alors que son frère est bloqué... Ce combat n'est ni vide de sens ni simplement marrant, il aura des conséquences pouvant mener à la destruction assurée d'un univers [VIDEO]... Ce jonglage parfait entre sérieux et détente en fait un épisode excellent en terme d'ambiance et de rythme.

2 - Des thèmes interessants

Cet épisode aborde des thèmes interessants, une morale, différentes formes d'amour... Alors que Ribrianne, jusqu'alors, lançait son amour dans le vide, il est utilisé de manière intéressante dans cet épisode avec la mise en avant et la confrontation de plusieurs formes d'amour.

L'amour fraternel entre les cyborgs, l'amour du couple Krilin et n°18 sont opposés à l'amour pur et parfait de Ribrianne. Cet épisode entier tourne autour de l'amour et au final tous les combattants défendent "leur amour", le montrant tout au long de l'épisode. S'ajoute à ça la conclusion en fin d'épisode ou Brianne accepte une nouvelle forme d'amour...

1 - Une Ribrianne conforme aux attentes

Au final, le plus notable reste qu'on a enfin une Ribrianne conforme aux attentes. Dans cet épisode Ribrianne est fidèle à elle-même, mais j'ai pu sentir une légère différence, comme si cette fois son personnage fonctionnait. L'ambivalence de la combattante, entre délire tout à fait sérieux autour de l'amour lui donnant un coté puissant et impressionant, et la Ribrianne drôle qui se rapproche enfin vraiment d'un rendu cartoon avec sa tête enfoncée dans le mur, ses expressions abusées et caricaturales, s'équilibre étonnament bien... Ribri sera sortie sur cet épisode et c'est tant mieux, mais c'aura été de la meilleure manière qu'il soit, proposant enfin la Ribrianne correctement écrite qu'on attendait en voyant ce personnage burlesque typique de Toriyama !

0 - Vegeta Ultra Instinct

C'est Vegeta qui se laisse taper pour essayer d'éviter naturellement [VIDEO], mais ça l'énerve alors il explose Katopesra.

Meilleure intervention de l'année.

Qu'avait vous honnêtement pensé de l'épisode ? Trouvez-vous que Ribrianne a été un peu plus interessante dans cette dernière apparition, sorte de dernier éclat avant le tirage de rideaux ? N'hésitez pas à partager l'article pour éviter la diabolisation d'un épisode avec du potentiel et laissez votre avis en commentaire Facebook @DB.Team.FR ou Twitter @DBSBlastingNews !