4

L'équipe créative de Stranger Things a clairement écouté les diverses critiques au sujet de la première saison. Peu après les débuts de la saison 1, alors que la série semblait consommer temporairement toute la culture populaire, plusieurs thèmes importants émergent comme critiques dominantes:

  • Stranger Things semblait souvent oublier ses personnages féminins - et parfois le faisaient littéralement, comme dans le cas du personnage Barb.
  • Pendant ce temps, l'autre personnage de la série, Eleven, la super-héro télékinésique interprétée par Millie Bobby Brown, était souvent utilisée comme un accessoire à l’intrigue et comme la «fille symbolique du groupe» plutôt que comme une personne à part entière.
  • En mettant en valeur son penchant et sa nostalgie pour les films des années 80, ainsi qu’en inspirant du travail de Stephen King, Steven Spielberg et John Carpenter, Stranger Things était souvent maladroit et peu original.

Stranger Things 2 confronte toutes ces préoccupations de multiples façons.

Il y a plus de personnages féminins, ils sont plus développés et plus complexes, et ont plus d’importance. La série sort également de son chemin pour rappeler aux fans que leur bien-aimée Barb est partie mais pas oubliée, tout en faisant directement référence au mantra «justice pour Barb» qui est devenu un meme l'année dernière.

Excellentes combinaisons de nouveaux caractères.

Même si c'était un peu ennuyeux qu'Eleven soit séparée de presque tout le monde pendant la majeure partie de la saison, le dynamisme entre elle et Hopper était généralement très efficace. Ce qui est sans surprise, étant donné que David Harbour et Millie B. Brown sont des acteurs extraordinaires. La colère de Hopper envers El était effrayante, mais Harbour, avec sa performance typiquement détaillée, rendit très clair que sa rage était une couverture pour son amour profond pour El et ses inquiétudes quant à son avenir et sa sécurité.

Top vidéos du jour

La romance naissante de Nancy et Jonathan était généralement assez subtile et engageante. Dustin reste le personnage le plus charismatique de la série et est absolument adorable avec ses tentatives pour élever puis piéger la mini version de Dart et en partie grace à ses aventures avec Steve squi est d'ailleurs devenu l'un des personnage préféré des fans cette année.

Rages adolescentes

Si El, Kali / Eight et Max avaient quelque chose en commun, c'est qu'ils étaient pour la plupart incompris et devaient souvent se replier en mode de survie. Toutes les deux se trouvaient dans des situations difficiles qui les frustraient - mais elles devaient souvent garder un œil sur leurs émotions pour s'en sortir. C'est pourquoi les scènes de El utilisant ses pouvoirs sont si souvent cathartiques: Qui ne voudrait pas être capable de contrôler la matière, le temps et l'espace avec des capacités surnaturelles ?

Le retour de Will

Une grande partie de ce que Will traverse fonctionne bien comme une métaphore du SSPT, de la solitude profonde et d'autres types de traumatismes.

Sa situation est particulièrement déchirante: il est à la fois affecté par une présence maléfique et s'inquiète du fait qu'il est un intermédiaire pour ce mal. Noah Schnapp a dépeint toutes les nuances de la détresse de son personnage; demandé de se mettre en avant et de prendre la vedette dans la saison 2 et l’a fait de façon spectaculaire.

Un des seuls problèmes que l'on pourrait souligner serait le manque de choses à faire pour le personnage de Mike. Il passe beaucoup de temps aux côtés de Will, et bien qu'il fasse des découvertes importantes ici et là tout au long de la saison, il est loin de jouer le rôle central qu'il a joué dans la saison 1, ce qui est regrettable. Il y a certainement des pics émotionnels pour Mike, mais il est trop souvent en arrière-plan.

Cependant, cela permet à ses autres amis, Dustin et Lucas, de prendre la vedette, ce qui n'est pas nécessairement une mauvaise chose. En fait, ils ont chacun leur propre scénario, mettant en avant leurs personnalités déjà fortes. Une grande partie de l'histoire de la paire se concentre autour de Max, joué par Sadie Sink, qui est un nouveau camarade de classe qui gagne différents niveaux d'acceptation dans le groupe. Max a un bord dur, mais beaucoup de crédibilité, et les fans trouveront beaucoup plus facile que les garçons de l'embrasser comme un ami et un co-conspirateur une fois que les choses se passent. Elle a aussi beaucoup de mystères à raconter dans sa propre histoire, et les difficultés qu'elle a accepté sont une grande partie du succès de la saison.

La seule vraie déception est que nous devons attendre encore un an pour la saison 3 [VIDEO]...