Cette année, Les Princes de l'amour de W9 ont démarré leur saison avec des audiences en hausse par rapport à la saison 4 [VIDEO]. Depuis, le programme est parfois en légère perte de vitesse, mais reste une valeur sûre de la chaîne en access prime-time. Il faut dire que suite aux scores déclinants de la saison 4, la production a mis les petits plats dans les grands en offrant une vague de fraîcheur à l'émission. Les 'prétendants' et autres 'atypiques' sont partis aux oubliettes, et ont été remplacés pour la saison 5 par trois princesses : Hillary Vanderosieren, Mélanie Dedigama et Aurélie Dotremont. Rebaptisé pour l'occasion Les Princes et les Princesses de l'Amour, le programme met également toujours en scène trois princes à la recherche de l'âme soeur : Benjamin Samat, Marvin Tillière et Virgil Tayoum.

Mais comme lors de chaque saison, les célibataires venus séduire les six candidats ont la langue bien pendue une fois le tournage terminé, et n'hésitent pas à balancer en coulisses. Les princes et les princesses se font également la guerre entre eux, comme Hillary qui balançait sur l'une de ses camarades il y a quelques jours [VIDEO]. Aurélie Dotremont n'est pas en reste, et son conflit avec Mélanie depuis la fin de l'aventure est aujourd'hui de notoriété publique. Souvenez-vous des accusations qu'elle avait proférées lorsque l'ex de Bastien Grimal avait passé quelques jours avec Fidji Ruiz auprès du riche Vincent Miclet.

Kephren : "C'est pas Madonna ni Beyoncé !"

Cette semaine, c'est Kephren, ancien prétendant de Mélanie, qui a décidé de rentrer dans l'arène en interview pour Sam Zirah.

Le jeune homme, qui a décidé lui-même de quitter la villa corse sans être éliminé, n'y va pas avec le dos de la cuillère en accusant les princesses, et plus particulièrement Aurélie et Mélanie, d'avoir pris la grosse tête : "Aurélie est bipolaire et lunatique. Parfois, elle peut mal parler aux prétendantes, elle se met à pleurer, on ne sait pas spécialement pourquoi et elle fait une crise, mais parfois, elle va être gentille. Au bout d'un moment, ce n'est pas Madonna, ni Beyoncé. La télé réalité est un business pour elle".

Et d'ajouter : "Les princesses, t'as l'impression qu'elles sont torchées, elles se foutent de ta gueule, elles te jugent, elles te comparent. L'accueil a été odieux" pour certains célibataires. Une seule jeune femme aurait pourtant pu trouver grâce aux yeux de Kephren : Hillary. "Je voulais switcher avec elle", avoue-t-il. Pour visionner ses propos en intégralité, c'est juste en dessous. Que pensez-vous de ces accusations ?