L'épisode 118 de #Dragon Ball Super diffusé au japon aujourd'hui était un épisode que l'on attendait au tournant. Déjà annoncé comme la disparition de l'univers 6 et 2, la fonction de cet épisode est d'être la pierre angulaire de la nouvelle et dernière phase du Tournoi du pouvoir, et devait donc être digne de ce rôle. Et le pari est réussi !

Possiblement le meilleur épisode de la série, cet épisode est en tout cas le plus complet, apportant un énorme panel d'émotions tout en n'allant jamais trop loin. DBS 118 est un équilibre parfaitement géré d'humour, de combat, de drame... tout se prête au jeu et chacun suit son rôle à merveille. Si on pouvait craindre que l'univers 2 amputé de Ribrianne perde son idendité, les trois guerriers restants nous surprennent et parviennent à continuer dans le même esprit.

Entre gags ambulants et combattants rééllement sérieux, cet univers nous offre du spectacle jusqu'à la fin. Toujours ridicule mais tout aussi inquiétant pour nos héros, c'est la conviction de Gokû qui anéantira définitivement l'amour de l'Univers 2.

En parallèle, les Nameks dernièrs espoirs de l'univers 6 lui font honneur. Afin d'éviter un sous-développement, le parti pris de se limiter à des explications simple mais impactantes fût pris. Il n'y a pas de grande détails originaux sur comment ils ont obtenu l'assimilation d'autant de Nameks, c'est simplement un sacrifice d'une grande partie de ce peuple au coeur vaillant pour la survie de leur univers. Cette résolution ébranle Piccolo qui peut enfin être rappelé à l'ordre par Gohan (ainsi que Nail et le Kami-sama). La résolution de son élève de protéger son univers et de donner tout ce qu'il a pour cet objectif est aussi importante que celle de Saonel et Pirina, et Piccolo ne peut que s'y aligner.

De même, la partie inqiétante de l'épisode puisque DBS n'a que peu réussi sur le plan émotionnel, les adieux de l'univers 2 & 6 sont d'une justesse impressionante.

L'univers 2, le seul a avoir partagé le fardeau de ce tournoi avec son peuple entier part avec les honneurs. Parallèlement l'univers 6 à le droit à un peu plus de temps pour raison scénaristique, conservant une ambiance sereine mélant acceptation du sort pour certains, espoir de se faire ressuciter pour d'autres, mais surtout une volonté pour Champa de partir la tête haute devant son frère. La réaction de Beerus parfaitement adaptée au personnage montre un mélange de tristesse, de fierté et de peur. Car si Beerus a déjà sûrement en tête de ramener l'univers 6, il faudra pour cela remporter ce tournoi, ce qui est loin d'être gagné.

Un épisode réalisé sur le fil ?

Chose intéressante à constater, le contenu de l'épisode diffère énormément du synopsis OFFICIEL qui nous a été donné [VIDEO]. L'information n'était définitivement pas de l'intox mais il faut croire que la TOEI a décidé au dernier moment de se tourner vers un épisode plus ambitieux émotionnellement tout en laissant à Freezer la place d'observateur, d'où ce changement judicieux par rapport à l'idée première...

Qu'avez vous pensé de cet épisode ? Êtes vous triste de la disparition de l'U6 ? Partagez l'article si le format vous plaît et n'hésitez pas à donner votre avis en commentaire sur Facebook @DB.Team.FR ou Twitter @DBSBlastingNews ! Vous pouvez aussi découvrir mon analyse des récentes informations sur le Super Saiyan apportées par Akira Toriyama lui même [VIDEO] ! #Review #Anime