Alors, bien sûr, graphiquement on est à des années lumières du style de Takahashi dans l'épisode 122 [VIDEO]. Plus qu'un problème d'être beau graphiquement ou pas, c'est un problème de style, l'ensemble restant bien plus qu'acceptable n'est aucunement un plaisir pour les yeux, mais remplit son rôle sans problème.

Pourquoi à mes yeux un épisode passable graphiquement serait meilleur que le 122 qui se bat pour le titre d'épisode le plus beau ? Parce que si le 122 m'a subjugué par son graphisme, le 123 m'a tenu en haleine tout le long par ses événements et sa mise en scène.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Anime

Cet épisode est un enchaînement de bonnes idées qui forment un tout cohérent et original, tout en montrant une évolution chez les personnages ! Tout l'inverse de l'épisode 122 qui caressait les fans de DBZ dans le sens du poil en montrant du vu et revu, bien que toujours aussi appréciable, surtout lors de la scène finale.

Vegeta est fier, sa fierté le rend plus fort, il lance un Final Flash et pense vaincre son adversaire, il rigole, il se fait encore une fois battre par surprise... Ce développement proposé face à Jiren ne reste qu'une re-dite du Final Flash contre Cell... comme si Vegeta n'avait pas évolué, alors qu'il reste le personnage le plus développé de la licence.

L'épisode 123 s'inscrit à l'inverse de cette volonté, on retrouve le Vegeta de la saga Trunks du Futur, prêt à faire des concessions pour ceux qu'il apprécie et à se battre pour eux. C'est ce développement qui le pousse à s'allier à Kakarot et à devenir plus fort. Si Gokû a pu briser ses limites grâce à la tension du combat, c'est bel et bien les sentiments qui permettront à Vegeta de se hisser à ce niveau, continuant dans la logique de Gokû avec le temps se rapprochant de plus en plus du Saiyan alors que Vegeta à l'inverse, de l'humain.

De son coté, Gokû nous offre un combat intense, empli de décisions stratégiques bluffantes ! L'excellent écriture du scénariste propose une manière inédite pour lui de se battre, enchaînant retournement de situation sur retournement de situation, qui aurait presque pu venir à bout de Jiren. Car si on se doute que Jiren n'allait pas sortir ainsi, la stratégie est tellement bien ficelée qu'on ne peut qu'applaudir. Avec, en plus, un petit clin d'oeil au combat contre Krilin !

Avec cette manière inédite de se battre, Gokû pousse Jiren à se donner à fond... Son énergie augmente encore alors qu'il ruine les espoirs de Gokû par la simple force brute... Comment dépasser un pareil adversaire, est-il vraiment le dernier obstacle du tournoi ? [VIDEO]

Les combats parallèles dans Dragon Ball

Comme prévu, Freezer se laissait dominer par Dyspo mais il en faudra bien plus pour réellement le mettre en danger. C-17 continue de briller par son intelligence dans son combat avec Gohan, ce dernier ratera l'occasion d'éliminer Toppo en même temps que C-17 sans pour autant avoir de terribles conséquences !

Qu'avez vous pensé de cet excellent épisode autrement que sur le plan graphique ? Avez vous été surpris par les idées proposées et happé par l'intensité des combats ? N'hésitez pas à donner votre avis en commentaire sur Facebook @DB.Team.FR ou Twitter @DBSBlastingNews !