Depuis sa participation aux Vacances des Anges 2, le programme de NRJ12 diffusé à l'automne dernier, Coralie Porrovecchio se fait discrète sur nos écrans. Après la diffusion de l'émission et sa rupture avec Raphaël Pépin, la jolie Belge a fait ses valises pour partir s'installer à New-York où elle développe de nouveaux projets. Elle est, par exemple, devenue l'ambassadrice mondiale des Interchangeables, une célèbre marque de bijoux.

Même loin des siens, qu'elle a retrouvés pour les fêtes de fin d'année en Décembre, Coco n'oublie pas pour autant d'où elle vient, et donne régulièrement de ses nouvelle à ses abonnés sur Snapchat et Instagram.

Elle en a ainsi profité pour féliciter publiquement son amie Mélanie Da Cruz, enceinte de son premier enfant, et avec qui elle avait participé à Secret Story 9 et aux Anges 8. Elle s'est déclarée "super contente pour elle".

Côté coeur, Coralie a enfin oublié Raphaël [VIDEO]. En effet, on sait que la belle a retrouvé l'amour auprès de Jonathan Tortol Lumanza, un footballeur belge âgé de 23 ans, actuellement membre de l'équipe turque d'Osmanlıspor. Le sportif n'était d'ailleurs pas un inconnu pour elle, puisqu'il s'agit de l'un de ses amours de jeunesse, qu'elle a donc retrouvé récemment. "Je suis restée deux ans avec un footballeur black, mais quand j'ai commencé les concours de Miss, la jalousie est devenue trop forte", confiait la jeune femme à Public il y a quelques mois. Il semblerait que les deux anciens tourtereaux aient donc décidé de faire machine arrière (les détails ICI) [VIDEO].

Coralie prévient ses fans contre les dangers des UV

Cette semaine, c'est pour une toute autre raison que Coralie a fait parler d'elle. Elle a en effet tenu à exhiber le résultat catastrophique de sa dernière séance d'UV. Cette technique permet de bronzer en restant enfermé dans une cabine diffusant des rayons Ultra-Violets. Et ce n'est pas sans danger. Si le protocole n'est pas respecté à la lettre, la peau peut en souffrir, sans parler des risques cancérigènes.

Coralie a donc décidé de s'offrir une séance d'UV, mais après seulement 15 minutes passées dans la cabine, elle était loin de se douter du résultat. Regardez plutôt :

"Je suis brûlée de folie. Même mes lèvres sont brûlées c’est une catastrophe vraiment (…) J’ai tellement mal", confie Coralie sur Snapchat. "J’ai envie de pleurer, j’ai envie de mourir. Je vous jure je ne peux plus bouger". La jeune femme s'est alors appliquée plusieurs couches de crème hydratante pour tenter de soigner ses brûlures. Quelques minutes après, tout allait déjà mieux.

Si jamais vous souhaitez un jour pratiquer cette technique de bronzage en centre spécialisé, prenez garde. Ce type d'accident arrive rapidement...