On se retrouve aujourd'hui pour la review de l'épisode 127 de Dragon Ball Super ! Avant toute chose je tiens à rappeler que mon avis est totalement subjectif. J'ai personnellement énormément apprécié l'épisode lors du visionnage mais il me semble nécessaire de souligner toutes les faiblesses de cet apparent excellent épisode qui restent plus que palpables et laissent un léger goût amer.

Commençons par les bons cotés de DBS 127, globalement l'épisode est de bonne qualité.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Anime

Le scénario proposé est assez complet et le graphisme largement acceptable en plus de d'offrir quelque chose de dynamique sur le plan de l'animation. Le combat représente une bonne partie de l'épisode et est varié, les disscutions ont un sens et un interêt pour le développement des personnages. De plus, on peut noter que le storyboard et la mise en scène tirent largement parti de l'arène en miettes, ce qui permet de s'éloigner de l'aspect "combat dans un couloir" instauré jusqu'alors.

Du fait que le trois contre un soit nécessaire, le combat paraît aussi un peu plus spatial et pousse le staff à faire un effort sur ce point.

Le fait notable de cet épisode est d'apporter deux choses qu'on attend depuis longtemps dans Dragon Ball Super. D'une part, on connaît enfin le tant attendu background de Jiren, ce qui nous permet enfin de cerner un peu le personnage. De l'autre on a enfin du réel drame (un peu comme la disparition de Champa) avec une mort qui s'avoue encore plus inattendue que le tournoi du pouvoir le proscrit. Ce dénouement permet de souligner la dissonance entre l'enjeu du tournoi et ses règles bien trop "gentilles", on peut pas tuer, mais l'enjeu est tel que les personnages sont prêts à se sacrifier.

L'intervention rapide de Freezer était surprenante et appréciable et C-17, le meilleur personnage du tournoi du pouvoir, reste d'une justesse irréprochable.

DBS 127 : C'est trop simple

Le développement est correct et on sent bien qu'il on réussi à nous faire apprécier le personnage de N°17 justement pour que son sacrifice nous touche d'autant plus... Mais encore une fois ça aurait pu être mieux exploité.

On ne comprend pas que N°17 est en train de se sacrifier jusqu'à la fin car son plan n'est pas explicité, j'ai moi même pensé que les personnages en faisaient trop parce que Jiren n'allait de toute façon pas le tuer. C'est uniquement après sa disparition qu'on réalise, l'effet de surprise est plus grand, mais ça amortit le drame de ses adieux au moment où on les vit. Le passé de Jiren est bien mené, il permet de rapidement comprendre le personnage sans devoir gaspiller du temps, la mise en scène est plutôt efficace. En soi sur la forme c'est bon, mais le fond par contre... Son passé est très simple, vu et revu, et même si c'est peut être ce qui est visé cela rend le personnage encore plus banal et superficiel avec un léger soupçon d'antipathie [VIDEO]. La seule chose interessante apportée par ce passé est la mise en parallèle de Jiren et C-17, vivre dans le passé et vivre pour l'avenir qu'il va devoir abandonner. Au final, de bonnes idées pas exploitées à leur plein potentiel et un manque de profondeur, il vaut mieux ça que de mauvaises idées c'est vrai et on fera avec, mais comme souvent avec DBS on en conserve un arrière goût amer.

Qu'avez vous pensé de l'épisode qui reste en soi très bon ? Exprimez vous sur le sacrifice de C-17 et le passé de Jiren en commentaire sur Facebook @DB.Team.FR & Twitter @DBSBlastingNews ! En ayant vu Freezer dans cet épisode on peut se demander si il est éliminé ou si il va faire profil bas dans les épisodes à venir comme il est absent des synopsis [VIDEO] ...