L'épisode 129 de DBS a divisé les opinions principalement à cause des attentes très élevées que les fans avaient concernant ce début de climax, très important pour la série. Alors que j'ai déjà réalisé une review mettant en avant ma déception par rapport à l'épisode attendu très loin d'effleurer son potentiel réel [VIDEO], il y a aussi de très bonnes choses qui ont été passées sous silence. Essayons donc un second point de vue sur cet épisode, plus nuancé, en commençant tout de même par rappeler ce qui est décevant.

Les deux plus gros points noirs de cet épisode sont le recyclage abusif d'animations ainsi que l'absence de développement des personnages alors que la série s'approche de la fin. Le résultat final est assez décevant car donne donc un épisode qui ne possède ni le fond, ni la forme réelle dans la première partie en tout cas.

L'ultra instinct est peu mis en valeur par de nouvelles animations préférant le recyclage et les explosions lointaines et Jiren semble toujours aussi plat après cet épisode, alors qu'il aurait pu être un peu plus développé.

Il est cependant très facile de relativiser ce point. Si peu de nouvelles animations sont proposées, il y en a tout de même et d'excellente facture, notamment avec l'intervention de Yuichi Karasawa. De plus si Jiren et Gokû racontent peu de choses, l'utilisation du public le permet. En effet les passages où Vegeta s'exprime sur le potentiel des Saiyans ainsi que ceux de Beerus quant à Gokû sont très judicieux et fort en symbolisme. De même pour les détails sur l'Ultra Instinct et le début de la contre-attaque de notre héros... D'une certaine manière on a une hétérogénéité énorme avec un épisode qui raconte rien de ce qui est nécessaire mais d'autres éléments tout aussi intéressants et une animation très pauvre mais avec des ajouts d'une qualité indéniables, les réutilisations étant elles aussi sublimes l'épisode entier est donc magnifique.

La manière de recevoir cet épisode dépendra ensuite des gens et de leurs attentes, les points noirs trop nombreux m'ont sorti de cet épisode et déçu, d'où ma critique négative mettant les bons points entre parenthèses.

'DBS': l'éveil du vrai Ultra Instinct maîtrisé !

Par contre, si il y a bien un point à souligner une fois de plus c'est que la seconde partie est bien plus homogène notamment avec sa fin explosive ! La première apparition du Migatte no Gokui contrôlé évoque une force et un aspect divin incroyable. De plus comme prévu Gokû arrive enfin à contre attaquer de manière instinctives assénant des coups puissants à Jiren [VIDEO], et très satisfaisants à voir. Notons aussi l'utilisation du cri du Ozaru de manière régulière derrière la voix de Gokû, une idée géniale au rendu excellent !

Qu'avez vous pensé de cet épisode ? Les points noirs vous ont-ils sorti de DBS 129 ? N'hésitez pas à parler de vos passages préférés et laisser votre avis en commentaire sur Facebook @DB.Team.FR ou Twitter @DBSBlastingNews !