En plus d'être incontestablement l'un des meilleurs épisodes de DBS (si ce n'est le meilleur), l'épisode 130 est extrêmement soigné et apporte une foule de détails et de développements intéressants ! D'une certaine manière la qualité de cet épisode creuse encore un peu plus l'écart avec la qualité générale et le soin apporté à DBS dans son ensemble.

Le traitement de Jiren

Dans DBS 130 Jiren a des émotions ! Quelque chose qui avait déjà été abordé depuis quelques épisodes par bribes, mais l'épisode 130 lui dessine plus clairement un caractère et une philosophie. On appréciera de voir Jiren vraiment en colère et de comprendre encore un peu plus sa vision de la force et par extension ce qu'il ressent vis à vis de Gokû dont la puissance est contraire à toutes ses convictions.

Le festival de Sakugas

Le Sakuga est un moment d'animation où le soin apporté est particulièrement conséquent permettant une scène bien plus dynamique et impressionnante, généralement par un animateur talentueux.

DBS dans son ensemble est ponctué de ces scènes et quelques noms ressortent souvent comme Naoki Tate ou Naotoshi Shida. Dans le cas de cet épisode, il en contient bien plus que de normal ! Tous les meilleurs animateurs ont été réunis dans un seul épisode [VIDEO] avec comme volonté de rendre le climax de la série inoubliable ! Evidemment ce n'est pas quelque chose qui pourrait devenir régulier sur une série aussi longue, mais on ne peut que profiter de cette formidable exception qu'est l'épisode 130.

Des combats originaux : Mini Sliding Kamehamehas

Une animation plus soignée veut forcément dire qu'elle va dans les détails et est moins répétitive ! Ainsi, si tous les combats sont extrêmement rapides, ils sont réalisés avec soins et fourmillent de petits détails... Notamment la fameuse scène de Naotoshi Shida où Gokû se lâche sur le gris, alors qu'il vole au milieu des assauts de son adversaires...

aviez vous remarqué qu'il utilisait en réalité de petits Kamehamehas pour glisser le long des attaques de Jiren ?

L'évolution du propos de Son Gokû

Le fait que Gokû se batte pour ses amis n'est pas nouveau, mais c'est apporté d'une manière inédite dans cet épisode. En effet alors que le dépassement personnel et l'individualité de la force à toujours été un mot d'ordre dans DB, il est mis en avant cet épisode que Gokû a conscience que malgré tout c'est grâce à tout ses amis qu'il est aussi puissant aujourd'hui, d'autant plus logique quand on connaît la source du SSJGod... Mettre cela en parallèle avec le fait que la plupart sont d'anciens ennemis qui l'ont poussé à surpasser ses limites est d'autant plus judicieux que c'est peut être ce qui sera réservé à Jiren pour le futur. D'ailleurs, on peut voir dans le fait que les explications viennent de Tortue Génial un clin d'oeil au chapitre 194 où le vieux maître expliquait que c'est les Dragon Balls qui avait lancé la quête de Gokû.

La surcharge de l'Ultra Instinct

L'ultra Instinct c'est surpasser ses limites, c'est atteindre un niveau qu'aucun mortel ne devrait effleurer, poussé par ses convictions Gokû va trop loin et doit en payer le prix. La mise en scène avec ces sortes d'éclairs maléfiques semble indiquer que les conséquences seront énormes pour notre Saiyan.

Peut-être que ce sera développé dans le prochain film, retournant à quelque chose de plus sobre comme dans le trailer [VIDEO], loin des dernières transformations !

Encore une fois n'hésitez pas à donner votre avis sur DBS 130 en commentaire sur Facebook @DB.Team.FR ou Twitter @DBSBlastingNews. Ainsi qu'à partager l'article s'il vous a plu et vous exprimer sur les points que j'aborde dedans )