#Dragon Ball Super se rapproche-t-il de #Fairy Tail, manga/#Anime autant apprécié que décrié ? C'est une question qu'on est en droit de se poser après 130 épisodes... Déjà il est important de définir ce que représente Fairy Tail, c'est un anime Shônen agréable à suivre centré sur le combat et dans un contexte assez dur (exemple, la guerre de l'arc final). Malheureusement, on ne ressent pas vraiment ce contexte principalement à cause de la fâcheuse manie de Hiro Mashima a ne jamais oser tuer ses personnages, se contentant de faux semblants. D'autres problèmes majeurs entre en compte dans l'équation comme cette fâcheuse manie de passer d'un ennemi insurmontable à une victoire facile, un problème de gestion des forces somme toute... et concernant l'anime, l'absence total de sang. On peut ajouter à tout ça la grande utilisation de la force de l'amitié comme moteur principal de Power-Up des personnages.

Avec ce point de vue, je pense qu'on peut dire que Dragon Ball Super a rapproché la licence de Dragon Ball de Fairy Tail pour le meilleur et surtout pour le pire. Si en effet, cela permet un nouveau propos en mettant en avant la place des amis de Gokû dans l'origine de sa force [VIDEO], DBS s'inscrit en quasi opposition avec DBZ et hérite de pas mal de tares. Le tournoi du pouvoir en est l'exemple final avec un enjeu énorme bridé intentionnellement par ses propres règles, l'impossibilité de tuer... Car si on s'inquiète de la destinée des univers, on est très peu émotionnellement investi dans la majorité des personnages qui concrètement ne risque rien et les personnages comme Freezer ne peuvent être exploité à leur plein potentiel. Avec ces règles ils se tirent même une balle dans le pied lorsqu'ils essaient d'y déroger maladroitement...

Le cas C-17, une surprise scénaristiquement catastrophique

Le cas du sacrifice de N°17 est le plus gros cas de ce problème, son sacrifice est inattendu et logique... L'histoire de DBS devant rejoindre la fin de Dragon Ball, la plupart des personnages sont en sécurité mais ce n'est pas le cas du cyborg... Pourtant son sacrifice est un échec cuisant, on ne ressent aucun danger à cause des règles du tournoi et rien ne laisse le présager, la plupart n'ont compris qu'il s'était fait exploser uniquement lorsque le vieux Kaioshin l'a signalé ! Il n'empêche que le traitement de C-17 avait atteint son apogée avec cette scène, pourtant il est de retour dans l'épisode 130 [VIDEO]. Un choix surprenant dans le sens où ils parviennent à jouer avec les attentes des spectateurs, en se concentrant sur le retrait de Freezer, on en est venu à totalement oublier C-17 créant ainsi un effet de surprise hallucinant. Mais DBS est avant tout une histoire qui a vocation à être de qualité sur le long terme... ainsi si l'effet est appréciable dans notre situation et notre suivi des spoilers de la série par la surprise réussi, elle n'en reste pas moins un très mauvais choix scénaristique ! Ramener C-17 revient encore une fois à nier son sacrifice et à rendre la scène déjà très peu claire totalement sans intérêt...

Dans d'autres circonstances, l'idée aurait pu être intéressante, mais avec l'attention apportée au scénario de Dragon Ball Super, c'est raté.

Que pensez vous du retour inattendu de C-17 ? Trouvez vous la comparaison à Fairy Tail judicieuse ? N'hésitez pas à laisser votre avis en commentaire sur Facebook @DB.Team.FR !