Il est en colère et il a décidé de l'exprimer haut et fort ! Généralement, les candidats de télé réalité reçoivent pour ordre de défendre leur émission coûte que coûte pendant sa diffusion. Souvent, ce n'est qu'après que les langues se délient, lorsque les contrats signés avec les sociétés de production arrivent à expiration. Pendant que le public suit les épisodes au quotidien, il faut faire la promotion du programme dans les médias et sur les réseaux sociaux, cela fait partie du job. Sur NRJ12, les participants défilaient ainsi régulièrement ces dernières années dans Le Mag, devenu par la suite Le Mad Mag. Mais le programme s'est arrêté cette année [VIDEO] faute d'audience.

Parallèlement, les candidats ont l'obligation de commenter les épisodes sur les réseaux sociaux, et si ils le souhaitent, ils peuvent créer des petits buzz, en restant dans la limite du raisonnable puisque l'image d'une chaîne de télévision est en jeu. Mais d'autres choisissent de ne pas respecter les règles en allant balancer les dessous du tournage dans les médias ou en faisant de croustillantes confidences sur les réseaux sociaux.

C'est le cas de Rémi Notta, qui n'a pas du tout apprécié les derniers épisodes des Anges 10. L'ancien Marseillais apparaît en effet actuellement tiraillé entre Claire Tomek et Sarah Martins [VIDEO]. Du moins, c'est ce que la production veut nous faire croire, appuyée par les soupçons d'Amélie, certainement complice de la manoeuvre.

Rémi Notta : "Je ne suis pas un objet télévisuel !"

C'est dans les colonnes de Public que l'ex finaliste de Secret Story 9, qu a refusé deux autres programmes [VIDEO], a décidé de pousser son coup de gueule : "Je donne l'impression d'être un mec pas cool et infidèle. C'est la première fois que ça m'arrive en six émissions (...) Je ne suis pas le con**** que la prod a montré ! (...) Je suis un candidat de télé-réalité, pas un objet télévisuel. Je veux rétablir la vérité à mon sujet. Pour moi, mais aussi pour mes proches et ma famille."

Voilà qui est dit.

En revanche, on peut aisément contredire le jeune homme puisque oui, Rémi est bien un objet télévisuel, comme tous les candidats de télé réalité. Un contrat est signé, et son image est placée entre les mains de la production, qui peut ensuite en faire ce qu'elle veut. En tant qu'ancien pensionnaire de la Maison des Secrets, il aurait du le savoir...

Déjà, il y a quelques semaines, le Marseillais s'était exprimé une première fois sur Twitter, déplorant que certaines séquences tournées au Mexique n'aient pas été diffusées :

Que pensez-vous du coup de gueule de Rémi ? Est-il légitime, ou n'est-ce pas un peu tard pour venir se plaindre ?