Depuis son avènement en 2001 avec Loft Story, la télé réalité est devenue un véritable business qui a atteint son rythme de croisière depuis environ cinq ans, depuis que les candidats ont décidé de monétiser leurs réseaux sociaux en faisant des placements de produits. Auparavant, seuls les bookings en discothèque le week-end leur permettaient de mettre à profit leur notoriété en remplissant leur porte-feuille.

Aujourd'hui, les comptes Snapchat et Instagram des participants comptent des multitudes de publicités pour différentes marques, que certains de leurs abonnés ont d'ailleurs du mal à supporter.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Télé-réalité

Des agences de communication destinées à gérer ce business particulièrement lucratif ont également vu le jour, dont la principale Shauna Events est dirigée par Magali Berdah, que l'on retrouve actuellement à l'antenne dans Les Princes de l'Amour 6.

Celle que de nombreux candidats considèrent comme leur "deuxième maman" apparaît pour la première fois dans un programme de télé réalité dans le rôle de la directrice de l'agence 'L'Amour sur Mesure' dont la fonction est de présenter des prétendant(e)s aux Princesses et aux Princes.

Des candidats créent leur propre société

Fidji Ruiz, que l'on ne retrouvera pas au casting des Anges 11 [VIDEO], fait partie des stars de cette nouvelle saison de l'émission de dating de W9. Interrogée sur la radio RTL juste avant le lancement du programme, elle s'est laissée aller à quelques confidences sur le business que représente la télé réalité. Elle qui a participé à une multitude d'émissions, de Friends Trip aux Marseillais en passant par Moundir et les Apprentis Aventuriers et La Villa des Coeurs Brisés, affiche aujourd'hui plus d'un million d'abonnés sur Instagram.

"On se rend vite compte que c'est un vrai métier à saisir si on en a l'opportunité et si on est rappelé", analyse-t-elle en ajoutant avoir conscience de ce que les productions attendent d'elle : "divertir les gens". A tel point que certains participants se mettent même à créer leur entreprise de communication.

Des salaires mirobolants

Quand on lui parle clairement d'argent, Fidji, méconnaissable sur l'une de ses dernières photos [VIDEO], précise que le sujet reste tabou en France. Elle donne toutefois une large fourchette. Selon le nombre d'abonnés et la popularité du candidat, le salaire mensuel s'échelonne de 10.000 à 90.000 euros. L'ex de Ricardo précise par ailleurs que ces chiffres, qui peuvent paraître incandescents comparés au salaire moyen des Français, permet à certaines marques de voir leurs ventes exploser. Conséquence : "en réalité, derrière, ça génère des emplois".

La télé réalité est donc sortie du spectre du petit écran pour envahir un pan de notre économie. Attention cependant aux arnaques ; des enquêtes récentes ont démontré que derrière un code promo peut parfois se cacher un produit déjà acheté à bas prix sur un site de vente en ligne low-cost.