Publicité
Publicité

Discrètement mais sûrement, Elsa Dasc creuse son chemin dans le milieu de la télé-réalité. Découverte il y a maintenant deux ans dans Les Princes de l'Amour 4, la jeune Niçoise a ensuite migré sur NRJ12 dans Friends Trip 4 avant de revenir sur W9 pour participer à Moundir et les Apprentis Aventuriers 3, aux Marseillais VS le Reste du Monde 3 et aux Princes de l'Amour 6. C'est dans cette dernière émission que les téléspectateurs peuvent actuellement la voir évoluer sur leur écran.

Cette année, Elsa a pris du galon en passant de prétendante à princesse. C'est donc elle qui a le pouvoir de garder ou non ses soupirants auprès d'elle. Elle a tout de même dû se confronter à son ex de la saison 4, Adrien Laurent, venu à Barcelone pour dissiper les derniers malentendus.

Publicité

Mais qui dit présence quotidienne à l'antenne, dit également de nombreuses critiques et insultes reçues sur les réseaux sociaux. Certes, il s'agit de la loi de la médiatisation, mais hier sur son compte Snapchat, Elsa a exprimé son ras-le-bol.

Elsa lassée par les insultes sur les réseaux sociaux

La soeur de Leslie a d'abord souhaité revenir sur les commentaires publiés sous sa dernière photo Instagram.

"Parfois, on me dit que je suis une p*te, bon ok les insultes faciles je m'en fous. Mais ceux qui me disent 'ouais tu caches bien ton jeu, tu fais trop la Sainte-Nitouche, tu fais le petit ange mais en vrai t'es pas comme ça'... Les gars ! A quelle heure j'ai dit que j'étais une Sainte-Nitouche et un petit ange ? Non mais arrêtez en fait ! (...) Il va falloir juste vous positionner.

Donc vous préférez quand je suis une plante verte, une Sainte-Nitouche et que je me la ferme ? Ou quand j'ouvre un peu ma g*eule et que je prends les gens de haut ? Il faudrait savoir, car quoi que je fasse, ça ne va pas ! Donc à un moment, laissez-moi être qui je veux, quand je veux, où je veux et avec qui je veux ! C'est bon ?"

Elsa : "Vous croyez que c'est la fête au village ?"

Et d'ajouter : "Pour info, moi c'est comme Camille. Les commentaires négatifs j'en laisse un peu car tout le monde a droit à la liberté d'expression, mais quand les gens ne savent pas aligner une phrase et si ça part trop loin dans les insultes, soit je réponds soit je supprime. Mon Insta, c'est mon Insta, encore heureux que je contrôle les commentaires et que je laisse ce que j'ai envie. Et si certains me font trop ch*er, bien sûr que je les bloque et que je les supprime ! Vous croyez quoi ? Que c'est la fête au village ?".

Voilà qui a le mérite de mettre les choses au clair.

Publicité