Le documentaire sur R.Kelly continue de faire des vagues. Alors que les dommages collatéraux commencent, c'est Lil Wayne qui fait désormais parler de lui. On apprenait d'abord les rumeurs autour des soirées sordides organisées par P.Diddy pour Usher alors qu'il était son mentor. Des orgies durant lesquels les deux chanteurs auraient eu des relations sexuelles. C'est une autre triste histoire entre un mentor et son protégé qui fait l'actualité. Le protégé n'est autre que Lil Wayne, tandis que le mentor est le dénommé Birdman.

Publicité

Violé à 11 ans, "j'ai adoré ça" !

C'est une vidéo retrouvée qui fait le tour du web. Visiblement pas dans un état de sobriété, le rappeur Lil Wayne raconte à un enfant qu'il a eu des relations sexuelles très tôt. Il débute en expliquant qu'il a eu sa fille à 15 ans, un âge très avancé pour celui qui n'était alors qu'un adolescent comme les autres. L'histoire aurait pu s'arrêter là et n'aurait pas été particulièrement choquante. Mais le chanteur raconte également son viol alors qu'il n'avait que 11 ans.

Enfant, il participait à une soirée avec son mentor de l'époque, Birdman. L'homme aurait alors demandé à une femme présente à la soirée de faire une fellation à un Lil Wayne enfant qui raconte qu'il n'oubliera jamais cet instant de sa vie. S'il dit avoir adoré ça, on sent que cet évènement l'a profondément marqué.

Des informations choquantes qui bouleversent la toile !

C'est un véritable tourbillon qui s'abat sur l'actualité musicale américaine.

Publicité

Les nouvelles rumeurs fusent. Mais cette fois-ci, une vidéo accompagne les faits et Lil Wayne s'adresse face caméra pour raconter un viol avec recul et légèreté. Cela n'enlève aucunement à cette évènement sa gravité. Si certains internautes pensent que ce témoignage n'est pas valable, le jeune homme parlant visiblement sous usage de stupéfiants (ou pourrait même dire cela de manière ironique pour se moquer d'autres rappeurs qui disent avoir été violés) pour la plupart il s'agit d'une édifiante preuve. Le documentaire qui se focalisait sur R.Kelly et ses présumés déviances sexuelles fait de grosses vagues et le principal intéressé aurait d'ailleurs déclaré être particulièrement énervé par ce qu'il considère être de la diffamation.

En ce début d'année, la toile s'enflamme déjà et nous verrons dans les jours à venir si d'autres intéressés dans l'histoire prendront publiquement la parole pour affirmer ces propos, ou les nier en bloc. Il s'agit en tout cas du gros scandale de l'année 2019, de quoi donner du répit à quelques autres personnalités qui étaient au coeur des actualités malgré elles.