Le 6 juillet 2018, l'influenceuse a donné naissance à son premier enfant à l'aide d'une césarienne programmée. Cette opération avait à l'époque fait réagir les fans de la jeune femme qui n'approuvaient pas son choix. Dix mois après avoir mis son fils au monde, la compagne du mannequin Hugo Philip dévoile sur Instagram la photo de son ventre marqué.

"Les coeurs les plus forts ont le plus de cicatrices"

Un cliché en noir et blanc, une cicatrice en dessous du nombril et ces quelques mots : "Les coeurs les plus forts ont le plus de cicatrices". Sur Instagram, Caroline Receveur dévoile pour la première fois la trace laissée au bas de son ventre par sa récente césarienne.

Vêtue d'un ensemble composé d'une brassière noire et d'une culotte assortie, l'ex-candidate fait rimer glamour avec conviction.

Likée par plus de 100000 personnes, la publication a beaucoup fait réagir. Sous le post, de nombreuses mères ont effet tenu à remercier l'influenceuse pour sa sincérité. Quelques jeunes mamans se disent aussi soulagées de voir de telles images sur les réseaux sociaux, tandis que d'autres ont envie, elles aussi, d'afficher fièrement ces cicatrices qu'elles garderont pour la vie.

À l'heure où l'on prône de plus en plus pour un accouchement 'naturel', cette photo et la légende qui l'accompagne viennent mettre un terme à la pression qu'exerce la société sur les Femmes qui assument le fait de mettre leurs enfants au monde de manière différente.

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
Télé-réalité Femmes

Briser le tabou de la césarienne

Malgré les critiques, Caroline Receveur a toujours assumé le fait d'avoir eu recours à une césarienne dite "de confort". Sur son blog, la jeune femme avait confié redouter un accouchement par voie basse. Sa crainte d'une "mauvaise surprise" l'avait menée à choisir une opération programmée. C'est d'ailleurs ainsi qu'elle a pu donner naissance à son fils sans stress.

Peu après la venue au monde de Marlon, l'influenceuse a déclaré avoir vécu cet événement inoubliable "dans la joie", loin des contractions et autres douleurs inhérentes à un accouchement par voie basse.

Consciente qu'une naissance programmée est tout sauf un processus naturel, la jeune femme avait reconnu ne pas avoir besoin de souffrir pour donner la vie. Si ces propos avaient beaucoup choqué ses fans, de telles déclarations ont aussi fortement contribué à briser le tabou de la césarienne. En assumant avoir eu recours à une naissance programmée et en assumant sa cicatrice, la jolie blonde contribue a libérer les femmes de la pression autour de l'accouchement.

En France, une femme sur cinq accouche par césarienne. Que ces opérations soient planifiées ou pratiquées dans l'urgence, elles demeurent le choix de chaque mère et doivent être respectées.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite