Très active sur les réseaux sociaux, Marie-Paule a révélé avoir envoyé un courrier à Didier, agriculteur de cette nouvelle saison de l'Amour est dans le Pré. Selon la prétendante, la production aurait refusé de soumettre sa lettre au sympathique éleveur de vaches de l'Aveyron.

Une candidate fantasque

Fan de l'émission de M6, Marie-Paule n'hésite pas à écrire chaque année à l'agriculteur de son choix. Depuis 2014, la Marseillaise a jeté son dévolu sur François, Thierry, Gilles ou encore Patrice.

Mais la sulfureuse blonde, qui a récemment posé topless et en lingerie sur Facebook, a cette fois-ci été recalée par la production. La raison ? Elle serait trop fantasque pour Didier. Furieuse, la relookeuse a révélé sur les réseaux sociaux ne pas comprendre cette décision. 'On ne juge pas quelqu'un sur ses tenues sexy, ni ses photos... J'aime m'habiller sexy, mes photos m'ont souvent rapporté de l'argent... et alors ?", s'indigne-t-elle en ajoutant avoir toujours été fidèle lorsqu'elle était en couple.

Marie-Paule a également révélé que Didier était reparti seul à la fin du tournage. Certaine de parvenir à faire le bonheur de l'éleveur de 56 ans, l'ex-prétendante de François confie qu'elle est en contact régulier avec l'agriculteur. Selon elle, ce dernier serait très déçu de sa rencontre avec Fatima et Isabelle. Voilà sans doute de quoi lui donner une raison d'insister.

La production se fait un devoir de protéger les agriculteurs

Candidates motivées par la notoriété, personnalités en décalage avec les valeurs de certains agriculteurs, incompatibilités évidentes...

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
Femmes

La production de l'émission veille chaque année au bien-être des agriculteurs qui lui confient leur avenir amoureux. Lors d'une récente interview pour le magazine TVmag, Karine Lemarchand, la présentatrice de l'émission, a confié que, cette année, la sélection des prétendantes avait été 'drastique'. "On a été très vigilants dans la sélection et on ne leur a pas donné énormément de lettres. On a aussi été plus attentifs aux réseaux sociaux. Quand on a un Didier (qui n'a jamais connu l'amour) ou un Laurent (hypersensible), on ne leur remet pas le courrier d'une fille qui se pavane sur Instagram. C'est notre responsabilité", a précisé l'animatrice.

Hélène Dewerdt, la productrice, ajoute que Fremantle Media a fait le choix de cibler les prétendantes afin qu'elles correspondent parfaitement aux attentes des agriculteurs. Les courriers dénués de sincérité ont été écartés de la sélection. Néanmoins, ces derniers restent à disposition de tout candidat qui en ferait la demande. Depuis deux ans, un psychologue accompagne les agriculteurs dès le tournage du portrait.

Une démarche appréciée par ces derniers, bien conscients des conséquences d'un passage télévisé dans leurs vies.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite