Dans une récente story Instagram, Diam's s'est confiée sur son addiction passée aux médicaments et prévient des conséquences d'un arrêt brutal. Il y a quelques années, la rappeuse a en effet été hospitalisée d'urgence après un sevrage trop rapide.

Diam's : dépressive et accro aux médicaments

Absente du paysage musical depuis plus de 10 ans, date de la sortie de son dernier opus, SOS, Diam's est toujours très active sur les réseaux sociaux. Si la rappeuse s'est convertie à l'islam et vivrait désormais en Arabie Saoudite avec son mari et ses enfants, elle donne régulièrement de ses nouvelles et continue à échanger avec ses nombreux fans.

Fréquemment interrogée par ces derniers au sujet de son addiction aux médicaments, la jeune femme de 39 ans n'hésite pas à partager son expérience.

Afin d'aider les personnes qui traversent les mêmes tourments qu'elle, Mélanie Georgiades a accepté d'en dire un peu plus sur le mal qui l'a rongée pendant de nombreuses années. 'Avant ma conversion à l’islam, je me suis retrouvée avec 9 cachets à prendre par jour' confie-t-elle avant de revenir sur la dépression qui l'a frappée en 2007. Diagnostiquée bipolaire, la rappeuse avait alors fait plusieurs séjours en hôpital psychiatrique avant de faire une tentative de suicide en avalant des somnifères.

Diam's avait évoqué sa maladie dans son autobiographie parue en 2012, mais ne s'était toutefois pas attardée sur son addiction aux psychotropes et sur le douloureux sevrage qui avait suivi ces mois douloureux.

Un sevrage trop brutal

'Convaincue qu’une vie normale était possible sans tous ces traitements', Diam's a tenté d'arrêter les médicaments de manière trop brutale. Son organisme n'a pas su faire face et elle a été emmenée en urgence à l'hôpital où un psychiatre lui a expliqué comment baisser progressivement les doses de psychotropes sur plusieurs mois.

Vous l'avez manqué?
Cliquez sur le boutton ci-dessous pour voir les informations que vous ne voulez pas manquer, au moment où elles arrivent.
Femmes

Mais l'écrivaine l'avoue, vivre sans béquille chimique n'est que le début d'une nouvelle existence loin d'être évidente. "Si les cachets donnent l’illusion de supporter une vie difficile, il n’en reste pas moins qu’une fois les gens sevrés, les problèmes de fond persistent", avoue-t-elle avec franchise.

Aujourd'hui guérie, Diam's vit loin du showbiz et de l'univers de la Musique qui avait fini par la fragiliser. Le dernier ouvrage de Mélanie, française et musulmane, est paru en 2015 et a remporté un franc succès.

Son deuxième mari, l'ex-rappeur franco-tunisien Faouzi Tarkhani, est lui aussi devenu écrivain. Le couple a accueilli en 2015 un petit garçon prénommé Abraham.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite