Martika Caringella et Umberto Torretto nagent dans le bonheur. Le 14 novembre dernier, leur petite Mia pointait le bout de son nez avec deux semaines d'avance. Si la jeune femme était très angoissée à l'idée d'accoucher, elle raconte aujourd'hui ce moment fort de sa vie sur Snapchat.

Mia est née le 14 novembre

Après avoir participé à de nombreux tournages, Martika Caringella a fait une croix sur sa carrière de candidate de télé-réalité pour se consacrer à sa vie de couple avec Umberto Torretto. Au printemps dernier, après de longues semaines de rumeurs, les tourtereaux révélaient attendre un enfant pour la fin de l'année.

À la rentrée, l'ex de Julien Guirado avait dévoilé le sexe de son bébé dans l'émission Sept à Huit sur TF1.

Ce jeudi 14 novembre, après quelques heures de travail et d'angoisse, la jolie brune a mis au monde sa petite Mia. Comblés, les jeunes parents ont partagé leur bonheur sur les réseaux sociaux. "Nous sommes les parents les plus heureux au monde et j’ai hâte de tout vous raconter", postait Martika peu de temps après la naissance de sa fille. "Tellement heureux d’avoir une deuxième princesse que j’aime déjà par dessus tout'", écrivait Umberto sous la publication de sa compagne.

Le trio, qui réside à Monaco, est rentré chez lui et a participé hier à son premier déjeuner de famille au restaurant San Remo. Remise de ses émotions, Martika Caringella a tenu à partager avec ses followers les détails de son accouchement.

'C'était très sportif'

La jeune maman explique avoir perdu les eaux dans la matinée du 13 novembre lors d'un shooting vidéo. Après avoir passé la journée à la maternité et en l'absence de contractions, la jolie brune a connu quelques heures d'angoisse. Effrayée à l'idée de donner naissance à sa fille, la candidate de télé-réalité a fini par se faire poser 'une péridurale d'attente' à deux heures du matin.

Vous l'avez manqué?
Cliquez sur le boutton ci-dessous pour voir les informations que vous ne voulez pas manquer, au moment où elles arrivent.
Télé-réalité

Après une nuit en salle d'accouchement, le col de l'utérus de la jeune femme ne s'ouvrait toujours pas. Il faudra l'insertion d'un tampon destiné à favoriser l'ouverture du col pour que le travail commence enfin. "En fin de matinée mon col est ouvert à 2. En début d'après midi, je passe à 6, 8 et après mon col est en dilatation complète à 16 heures." Martika Caringella a fini par donner naissance à sa petite fille à 17h40. "C'était très sportif, la poussée a duré 40 minutes. Ce qui a été le plus dur, c'était la tête. À un moment j'ai vraiment failli lâcher l'affaire", confie-t-elle en se remémorant son accouchement.

Très émue, la jeune maman avoue que la venue au monde de Mia a été "magique et incroyable". "C'était le plus beau jour de ma vie'", ajoute-t-elle. Désormais, la petite famille prend ses marques dans son nouveau quotidien à trois.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite