Léa est une nouvelle recrue dans le monde de la télé-réalité puisqu'elle vient de participer en tant que prétendante aux Princes de l'Amour 7. Sexy, déterminée, mais parfois trop sensible, la jeune femme s'est rapidement attachée à son prince Illan. Pourtant, le Don Juan n'a pas hésité à l'éliminer dès le premier tour. En exclusivité pour Blasting News, Léa a bien voulu répondre en toute sincérité à nos questions. Tournage, Illan, Seb, prétendantes, candidats, chirurgie, elle nous dit tout !

BN : Bonjour Léa, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je m'appelle Léa et j'ai 28 ans.

Je suis originaire de la région parisienne (Hauts-de-Seine). Mes origines sont égyptiennes et algériennes. Apres avoir obtenu mon Bac ES, j'ai fait une année de prépa en médecine, puis trois années de communication. Apres mes études, j''ai pris des cours privés de pole dance, cuisine, massage, couture (esmod) et danse classique. Je fais aussi de l'équitation depuis l'âge de 8 ans et je viens d'apprendre à nager récemment.

BN : Pourquoi avoir participé aux Princes et les Princesses de l'Amour 3 ? Comment s'est passé le casting ? Et pourquoi avoir choisi Illan ?

Apres ma rupture avec mon ex-fiancé, j'ai été très seule et j'ai beaucoup déprimé.

Je n'arrivais plus à sortir de chez moi... C'était très dur. J'ai pensé à faire quelque chose de nouveau pour me changer les idées et je suis tombée par hasard sur un post Instagram qui proposait de s'inscrire au casting des Princes de l'Amour. Il venait de fermer, mais j'ai quand même postuler et le lendemain on m'a appelée. J'ai été prise mais j'ai refusé au dernier moment, car je devais me refaire le nez à Los Angeles à la même date que celle du tournage.

L'année d'après (juin 2019), je me suis dit pourquoi pas retenter puisque je suis célibataire. Et pareil, le lendemain, on m'a appelée. J'ai encore été prise, je me suis dit que c'était le destin et que je devais le faire. Peut être que l'amour m'attendait là-bas !

Le casting s'est très bien passé. Je savais déjà comment ça allait être, étant donné que je l'avais déjà passé l'année passée. La casteuse a été très gentille et m'a mise en confiance.

J'étais quand même très stressée !

On ne nous dit pas qui sera Princes au casting, on est juste pré-sélectionnées. On nous montre une planche avec plein de célébrités de télé-réalité et on nous demande ce qu'on pense de chacun d'entre eux. J'avais dit qu'Illan était beau.

Quand j'ai vraiment été validée par la prod, on m'a demandée si j'étais ok pour séduire Illan. J'ai approuvé. Les autres n'étaient pas trop mon style physiquement, je préfère les garçons au cheveux clairs.

BN : Quels étaient tes rapports avec tes autres prétendantes ?

Les prétendantes n'étaient pas forcement sympathiques avec moi.

Ma copine d'aventure était Kahina avec qui j'étais arrivée sur le tournage. Lorsqu'elle s'est fait éliminée, je restais plutôt avec les garçons car les filles ne m'aimaient pas. Elles ne faisaient que me critiquer, me traiter de débile, de fille naine et on m'a même demandée si je prenais de la drogue car je ne criais jamais et que j'étais toujours calme. Ce n'était pas facile de se faire rejeter pour rien...

Ce qui m'a aussi choquée, c'est qu'elles faisaient parfois barrage pour que je ne passe pas à la camera, comme le faisait Emma ! Elle faisait la gentille au départ, puis elle a monté la tête aux autres.

Du coup, elles restaient entre elles. Quand je lui ai demandé 'Pourquoi tu fais ça ?', elle me répondait : 'Il n'y a pas de place pour toi !'. Elle était à fond sur les caméras.

Marine me balançait des pics car, apparemment, je ne m'habillais pas assez... Un jour, Julien Guirado est venu me parler dans ma chambre alors que j'étais en maillot de bain. Elle a pété un câble !

Charlotte m'a dit clairement qu'elle n'était là que pour les followers, le buzz et qu'elle n'aimait pas Illan. Choquée, je l'ai répété à mon Prince. Il y a eu un règlement de compte en off, puis elle a fini par assumer. Mais Illan l'a quand même gardée malgré ça, je vous dirais pourquoi après la diffusion des prochains épisodes.

BN : Comment as-tu trouvé Les Princes ? Et les Princesses ?

Je les ai trouvés sympathiques, même si j'ai plus parlé aux Princes et très peu aux Princesses. Ils restent beaucoup entre eux, mais parfois ils nous conseillent et nous parlent un peu. Les relations restent plutôt superficielles... Dans l'ensemble, je dirais que j'ai eu un sentiment positif à leur égard. Mon préféré c'est Seb. Il est beaucoup resté avec moi durant le tournage et m'a beaucoup soutenue.

BN : Est-ce que l'émission est scénarisée ou est-ce que tout se fait naturellement sur le tournage ?

Tout ne se fait pas forcément naturellement car beaucoup de personnes recherchent le buzz ou de l'attention via les caméras.

Ils ne sont pas naturels à 100% mais bon, ça reste de la TÉLÉ-réalité ! C'est sur que l'émission est scénarisée, car il faut planifier les entrées des prétendants et prétendantes, les lieux, les activités, et les têtes-à-têtes. En somme, la production nous met quelque part et ensuite on doit faire la fête, parler, déjeuner, en étant nous-mêmes.

BN : Devant les caméras, tu as avoué avoir déjà eu une relation avec son ex-meilleur ami Seby Daddy. Dans quelles conditions l'as-tu rencontré et que s'est-il vraiment passé entre vous ? Et pourquoi l'avoir dit à Illan, son pire ennemi ?

J'ai rencontré Seb à Los Angeles juste après son tournage.

Il était avec mon casteur, Alix, Bryan son frère et des autres amis à lui en Californie au même moment que moi. Le casteur m'a invitée en soirée et c'est à ce moment-là que je l'ai rencontré. On s'est embrassé en boîte de nuit et on a fini la nuit ensemble. J'avais toujours mon plâtre au nez ! C'était très drôle !

Quand Seb est arrivé, j'ai tout de suite dit à Illan que j'avais eu une aventure d'un soir avec lui, car je préférais être honnête. Je voulais aussi lui dire moi même, car j'estimais qu'il devait savoir. Je pensais sincèrement que ça ne compterait pas car c'était une seule fois et il y a un an.

BN : Lors de ton passage, tu semblais très attachée à Illan. Avais-tu réellement développé des sentiments pour lui ?

C'est dingue comme à huit clos tout se décuple ! Je ne comprenais pas Kim avec Antho ou les autres qui se mettaient en couple rapidement. Je pense que j'avais tellement d'espoir en ce programme pour trouver l'amour que lorsque j'ai vu Illan, j'ai été directement subjuguée par son charisme et sa beauté.

C'est comme si j'étais déjà conditionnée à l'aimer. Et oui, je l'ai aimé pour de vrai. C'est difficile à croire je sais, mais je ne marche qu'au coup de foudre et j'aime très vite.

Bon pas de chance, ce n'était pas réciproque...

BN : Penses-tu qu'il t'a éliminée à cause de ton ancienne relation avec Seb ou pour te protéger comme il l'a déclaré ?

Je pensais qu'Illan m'a éliminée pour ces deux raisons. Mais par la suite, j'ai eu d'autres échos qui m'ont fait douter de sa sincérité envers moi. Une fois éliminée, les langues se sont déliées. J'ai appris des choses qui m'ont vraiment fait mal au cœur, il faut attendre la suite des épisodes pour savoir. Tout ce que je peux dire, c'est qu'aujourd'hui je ne sais toujours pas si il a été sincère et pourquoi il m'a éliminée exactement...

Mais c'est de histoire ancienne, j'ai juste envie d'oublier. Je ne cherche plus à comprendre, je cherche à accepter.

BN : L'émission étant enregistrée il y a trois mois, as-tu revu Illan depuis ?

Je n'ai pas revu Illan, mais on s'est expliqué au téléphone juste après le tournage. On a discuté, il est parti en tournage et plus de nouvelles après cela car Illan était avec Yumee je suppose. Je n'ai pas cherché à lui écrire. Et lui non plus ! On s'est taggué pendant la diffusion mais rien de plus.

BN : En répondant aux questions de tes followers, tu as avoué avoir eu recours plusieurs fois à la chirurgie esthétique. Qu'as-tu fait refaire exactement ? Pour quel montant ? Pourquoi l'avoir fait ?

J'ai refait plein de choses !

Quand j'étais jeune, j'ai beaucoup subi les moqueries en classe à voix haute, les humiliations en famille sur mon nez trop long avec une bosse, ou mes poils, mon gros ventre,... etc. Dès que j'ai pu, j'ai tout refait. Je ne voulais plus rien de l'ancienne moi. Aujourd'hui, il n'y a que les yeux que je n'ai pas changé ! Et encore je mets des lentilles de couleur verte !

J'ai refait mes seins, un lipofilling brésilien, des injections au visage, au cou, aux lèvres, une liposuccion, des facettes dentaires, des injections aux fesses et le nez deux fois. Je fais aussi plein de médecine esthétique comme des sessions anti-cellulite, un traitement anti-acnéique, des sessions pour me muscler les fesses, de l'épilation électrique et laser, des cures pour le colon,...

etc.

Le montant total est d'à peu près 150 000 euros ! Ça a été le prix pour me sentir mieux et enfin un peu belle. Se sentir bien et s'aimer chaque matin est un bonheur. Je n'ai plus à subir des critiques et ça me rend plus heureuse. Je prévois de faire une opération en mars, mais je préfère que ce soit une surprise. Je compte tout filmer et partager !

BN : Peux-tu nous dévoiler des photos de toi avant tes opérations ?

Oui, bien sûr. Je les ai postées sur mon compte Instagram @lea.lpdla7 (faites défiler pour voir les 10 photos avant-après chirurgie de Léa, NDLR) :

BN : Aujourd'hui, quelles sont tes passions et de quoi vis-tu ? As-tu des projets ?

Mes passions aujourd'hui, c'est faire ce que je veux. Je fais un peu de pole dance et je reste beaucoup avec mes chiens. J'essaye aussi de voyager car c'est important de couper avec la routine et le stress. Je ne vis de rien, j'ai juste mes économies que j'utilise précautionneusement. J'ai peut-être trouvé un travail en tant que model influenceuse. J'espère que ça va se concrétiser rapidement.

J'ai toujours plein de projets ! (rires) En ce moment, j'écris mon livre autobiographique que j'espère finir fin janvier. Pour moi, c'est comme une sorte de thérapie.

Je mettrais bientôt en ligne mes vidéos sur mes chirurgies esthétiques via ma chaîne YouTube : Lea LPDLA7. J'aimerais partager ma transformation avec ceux qui sont intéressés et me suivent pour les conseiller et les aider. C'est énormément de travail mais j'adore ça ! J'espère que ça va vous plaire !

BN : Cette émission t'a-t-elle ouvert des portes ? As-tu été contactée par d'autres productions de télé-réalité ? Vas-tu continuer dans cette voie-là ?

C'est sûr que la télé-réalité ouvre des portes et offre plein d'opportunités. C'est une sorte de tremplin professionnel qui n'est pas négligeable. On a gagne une visibilité incroyable et on peut être repéré très facilement. Je n'ai pas été contactée par d'autres prods. Et je ne sais pas si je vais continuer la télé réalité. On verra bien ce que l'on me propose !

Propos recueillis par Blasting News, merci de citer votre source si vous les reprenez.

Suivez la page Télé-réalité
Suivre
Ne manquez pas notre page Facebook!