C'est un scandale qui a secoué le monde de la télévision il y a quelques heures. Mais si d'habitude, la chaîne C8 est en conflit permanent avec la chaîne TF1, notamment à cause de Camille Combal, elle l'est avec une autre chaîne. Une chaîne pour enfants : Gulli. Tout remonte alors en 2019. Laurent Boyet, un policier, avait témoigné en direct dans Balance Ton Post car il avait été violé par son grand frère. L'homme avait alors annoncé vouloir lancer un projet caritatif afin de libérer les plus jeunes sur le sujet de la pédophilie.

Cyril Hanouna avait alors décider de parrainer ce projet.

Il y a quelques jours, l'association avait fait un accord avec la chaîne Gulli pour installer des boîtes aux lettres dans des parcs Gulli, afin de récolter des fonds et lever le voile sur ce que vivent aux quotidien à l'abri des regards et jugements indiscrets certains enfants.

Oui mais voilà, même si l'homme avait besoin de fonds pour financer la campagne, la chaîne Gulli a décidé de se retracter peu après avoir affirmé vouloir aider l'association.

La cause ? Le projet est parrainé par Cyril Hanouna. Des motifs plutôt douteux qui ont mis Hanouna dans une colère noire, obligeant la chaîne à répondre.

"J'appelle au boycott de Gulli"

Juste après le témoignage de Laurent Boyet dans TPMP, Hanouna a tenu à prendre la défense de l'homme en taclant vivement la chaîne pour enfants. Il déclare alors : "Vous êtes vraiment des abrutis." Par la suite, Hanouna a décidé de prendre une décision radicale, incitant les téléspectateurs au boycott pur et simple de la chaîne.

Il affirme, devant le regard médusé des chroniqueurs: "J'appelle au boycott de Gulli […] mes enfants ne regarderons plus jamais Gulli."

Gilles Verdez n'a par ailleurs pas hésité à prendre la défense de l'animateur, en scandant que les propos de Gulli sont tout simplement inadmissibles, d'autant plus que la chaîne s'adresse principalement aux enfants, et que ce sont les premiers concernés par l'association de Laurent Boyet.

Peu après la diffusion de la séquence, la chaîne Gulli a décidé de répondre.

"Nous sommes très choqués"

Sur Twitter, le nom de la chaîne s'est rapidement propulsé dans les tendances twitter, chose extrêmement rare car l'audience de cette chaîne est toujours assez mince. Pour éviter d'alimenter un bad buzz, la chaîne a mis les choses au clair concernant la polémique en écrivant deux tweets dont l'un indique: "Nous sommes très choqués par les propos qui ont été rapportés, qui ne correspondent en rien aux valeurs que nous défendons chaque jour".

Des tweets qui ont engendré plusieurs retweets et plusieurs commentaires d'internautes incitant à la haine.

Une enquête sur la situation serait en cours selon Gulli.

Suivez la page Télé-réalité
Suivre
Ne manquez pas notre page Facebook!