Julien Courbet faisait sans aucun doute partie des chroniqueurs les plus emblématiques de l'émission Touche Pas à Mon Poste. Les internautes peuvent se rappeler des moments mémorables que le chroniqueur a apporté à l'émission, comme les nombreux happenings de danse mais aussi ses coups de gueule bien placés contre certaines émissions de télé-réalité. Il y a quelques années, le chroniqueur avait décidé de quitter TPMP dans l'optique de naviguer vers de nouveaux projets. Plusieurs mois plus tard, nous avions appris que le chroniqueur avait intégré le groupe M6 pour présenter Capital ainsi que plusieurs émissions qu'il co-anime avec Stéphane Plaza.

Ce vendredi 10 septembre, l'ancien chroniqueur de tpmp s'est confié sur la mort de son père sur l'émission d'Anne Roumanoff sur Europe 1, Ça fait du bien. Un évènement qui a troublé sa vie et qui l'a affecté à jamais. L'homme n'avait que 28 ans.

"Ce qui est terrible, c'est la brutalité"

Le 10 janvier dernier, Courbet était l'invité de la chaîne radio Europe 1 pour faire la promotion de son spectacle "Jeune et joli, même à 50 ans". Alors qu'il était interviewé par Anne Roumanoff, l'interview devait être plutôt guillerette et est finalement devenue très morose, Julien Courbet se confiant sur le décès de son père.

Il explique : "Ce qui est terrible, c'est la brutalité." Julien Courbet explique que son père a été percuté par un automobiliste alors que son père marchait tranquillement sur le trottoir, la violence du choc ayant causé son décès. L'homme précise que son père est décédé alors que Julien n'avait que 28 ans. Il rajoute: "Là où ça devient glauque et dramatique, on ne sait pas si il est mort à ce moment là parce que le type s'est sauvé après l'avoir percuté en pleine nuit."

Visiblement ému aux larmes, le comédien reste très meurtri par la mort de son père, d'autant plus que les conditions de son décès restent assez floues.

Julien Courbet, encore choqué de cette mort très brutale, aimerait trouver l'identité de la personne qui a percuté son père afin de pouvoir enfin faire le deuil et il semblerait que cela puisse être en voie d'accomplissement.

"On aurait peut être pu le sauver"

L'animateur explique que l'identité du fautif a été découverte quelques heures plus tard, le lendemain du décès de son père, vers les six heures du matin.

Julien Courbet indique que l'identité du fautif a pu être établi car ce dernier est allé au commissariat afin de porter plainte contre le vol de sa voiture en pensant effacer la vérité. Cependant, le présumé était assez nerveux selon les services de police. Les policiers ont alors fait une perquisition chez l'homme et ont trouvé les clés de sa voiture sous son matelas. L'humoriste et animateur du groupe M6 indique: "La police a senti qu'il était très nerveux […] On aurait peut être pu le sauver si on avait appeler une ambulance." Enfin, l'animateur conclu: "On doit vivre avec ça…" Anne Roumanoff a par la suite préféré changer de sujet pour détendre l'atmosphère.

Suivez vos passions.
Restez au courant.

Ne manquez pas notre page Facebook!