Quand l'émission Les Anges, anciennement appelée Les Anges de La Télé-réalité a été diffusée au début des années 2010 sur NRJ12, l'émission faisait un réel carton d'audience et la raison était simple : des candidats emblématiques de télé-réalité comme Amélie Neten, son compagnon Senna ou encore Steevy, les candidats partaient à la conquête des Etats-Unis pour réaliser leur rêve américain. Ce concept, très accrocheur et percutant durant les premières saisons, a rapidement connu un essoufflement d'audiences à cause du casting au fil des saisons, souvent beaucoup trop répétitif ou encore vide de candidats emblématiques.

Pour la saison 12 du programme, les Anges se sont envolés en Asie, la où, selon Fabrice Sopoglian, le parrain des anges, tout est réalisable. Mais le casting est terriblement décevant et les spectateurs ne savent pas le nom de la quasi-totalité des candidats, ce qui est très préjudiciable. Les épisodes tournent en rond et il ne se passe plus grand-chose. Bref, les audiences sont catastrophiques.

Des audiences alarmantes

On le sait, à la télé, une émission qui ne réalise pas des audiences suffisantes passe rapidement à la trappe, et cela pourrait être le cas pour cette saison de NRJ12.

En général, le premier épisode d'une saison des Anges attire énormément de monde puisque on découvre les candidats ainsi que les enjeux professionnels. Le premier épisode a réuni seulement 84 000 téléspectateurs ce qui est une réelle catastrophe. Le second épisode a réussi l'exploit de faire pire, cumulant à peine 53 000 téléspectateurs.

C'est le pire démarrage de l'histoire de la télé-réalité en France.

A titre de comparaison, le premier épisode des Anges 10 avait réuni presque quatre fois plus de téléspectateurs, avec 343 000 fidèles le jour de la diffusion.

Des candidats qui ne soutiennent même pas le programme

Mais la raison qui choque le plus, c'est que certains candidats n'en ont rien à faire du programme. Ils ne le font pas vivre grâce à leurs réseaux sociaux, n'en font aucune publicité et certains d'entre eux se permettent même de clasher l'émission comme Illan. Le jeune homme avait comme projet professionnel d'être cuisinier.

Le jeune homme, en plus de se moquer des audiences du lancement, s'est permis de fracasser l'émission. Il indique: "les machins, qui se prennent pour des grandes stars... Ça n'intéresse plus personne !"

Des propos qui n'ont pas interpellé ni la chaîne NRJ12 ni la Grosse Equipe, la boite de production de l'émission. Qu'en pensez-vous ?

Suivez la page Télé-réalité
Suivre
Suivez la page Les Marseillais
Suivre
Ne manquez pas notre page Facebook!