Nabilla et sa famille ont dû être rapatriés d’urgence d’Afrique du Sud (l’état d’urgence a été annoncé par le président du pays). Le tournage de son Love Island version française a donc été suspendu à cause de la pandémie de coronavirus. Mais de retour à Dubaï, Nabilla ne s’est pas laissée démonter par la situation, et s’est ainsi offert une nouvelle voiture.

Nabilla ne se laisse pas décourager

Les débuts de Nabilla en tant qu’animatrice télé ont été compromis par la pandémie de coronavirus. En effet, le tournage de Love Island produit par Amazon Prime (qui devait durer jusqu’au 29 mars) a dû être stoppé, et la jolie brune et tous les membres du projet ont donc été rapatriés d’urgence d’Afrique du Sud.

Ainsi, Nabilla et sa petite famille sont finalement rentrés chez eux à Dubaï. Si un tel bouleversement peut déstabiliser n’importe qui, il semblerait que ce ne soit pas le cas de Nabilla. Au contraire, au lieu de se laisser abattre par les derniers événements, la belle s’est offert un « petit » plaisir pour se remonter le moral. Et on peut dire que Nabilla ne fait rien comme tout le monde.

Une voiture à plus de 200 000 euros

Ce n’est pas un secret, le luxe est l’apanage de Nabilla. Ainsi, la jeune femme de 28 ans s’est offert une nouvelle voiture dès son retour à Dubaï. Pas n’importe quelle voiture, Nabilla s’est procurée la toute nouvelle Lamborghini. Pour les fanas de grosses cylindrées, il s’agit du modèle Ursus 2020 : une sportive ultra luxueuse façon SUV.

Superbe et performante à l’image de sa nouvelle propriétaire. Nabilla et son mari Thomas ont donc opté pour une couleur sobre et raffinée, la grise. Si pour l’instant, il est difficile d’en savoir plus sur cette nouvelle Lamborghini, sa valeur se situerait entre 200 000 et 500 000 euros. Un montant élevé qui rappelle celui du cadeau d’anniversaire de Nabilla, le fameux sac à main Hermès, estimé à plus de 300 000 euros.

Le couple mythique des Anges a donc potentiellement déboursé près d'1 million d’euros en l’espace d’un mois, et ce pour deux acquisitions.

Nabilla a peur d'être jugée sur son rôle de mère

Mais pour Nabilla, rien n’est aussi précieux pour elle que son fils Milann. Et malgré un emploi du temps plutôt chargé au vu des innombrables engagements qu’elle doit assurer quotidiennement pour les marques qu’elle représente actuellement, la jeune mère de famille redouble d’efforts pour s’occuper elle-même de son tout petit.

Ceci étant, Nabilla a toujours peur de mal faire les choses, et d’être jugée sur son rôle de maman : « Tous les jours je me demande si je fais bien les choses. J'ai peur que l’on me juge (...) sur la façon dont je m'occupe de mon fils. » Même si le luxe fait désormais partie intégrante de la vie de la jeune femme, on peut dire qu’elle n’oublie pas l’essentiel, sa famille : « sa plus grande réussite ».

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!