Paga, le candidat emblématique des Marseillais, s’est confié à Magali Berdah lors d’un live Instagram. La star s’est tout particulièrement attardée sur une période plutôt sombre de sa vie. Une période compliquée qui l’a donc contraint à faire appel aux services d’un psychiatre pour pouvoir s’en sortir.

Paga se confie à Magali Berdah

La dépression (tout comme le mal de dos) est certainement la maladie de ce 21e siècle. Ce terrible phénomène touche malheureusement un très grand nombre de personnes de par le monde. Même les stars ne sont pas à l’abri. Et ce n’est pas Paga qui nous dira le contraire.

En effet, le candidat emblématique de télé-réalité a déjà été sujet à la dépression. Un fait qui peut paraitre assez incroyable vu le train de vie de la star, ou encore le plaisir qu’il peut prendre et partager à travers les écrans.

Miami, Cancún, Rio de Janeiro... la liste est longue, mais Anthony Paggini Neuron (Paga) nous tient en haleine depuis sa toute première participation, en 2012, à la très célèbre télé-réalité Les Marseillais de W9. Seulement voilà, la fin de chaque tournage qui signifie donc, un retour à la maison peut être difficile à vivre pour un personnage aussi dynamique que Paga. Un retour à la vie « réelle » qui a semble-t-il, eu un effet déstabilisant sur le jeune homme de 32 ans.

Invité dans le live Instagram de la patronne de Shauna Events et chroniqueuse de renom pour TPMP people, Magali Berdah, Paga a donc avoué avoir déjà eu recours à la prise de médicaments pour combattre ses « idées noires ».

« Mon cerveau, il se déconnectait »

Si d’une manière globale, la dépression est une maladie plutôt connue de tous, les symptômes de cette maladie peuvent être confondus avec la personnalité ou le caractère de la personne concernée.

Ainsi, la dépression est une maladie mentale qui affecte l'humeur d'une personne, la façon dont elle se sent, dont elle perçoit les choses, ce qu’elle fait, ou encore son environnement... Une personne sujette à la dépression peut donc ressentir un sentiment de tristesse, d’inutilité, de culpabilité, d’angoisse permanent, mais également de l’irritabilité, ou même de la colère.

Dans le live de Magali Berdah, Paga révèle être passée par quelques-uns de ces stades. Il avoue donc s’être réveillé un matin en ayant « des idées noires » : « Je faisais que pleurer. Je voulais que dormir. (…) Mon cerveau, il se déconnectait. Je broyais du noir », a-t-il expliqué sur Instagram.

« J'ai vu un psychiatre. Il m'a dit : 'Soit vous prenez des cachets, soit on vous interne dans un mois »

C’est évident, il arrive un moment où l’aide d’un spécialiste devient nécessaire. Reconnaître que l’on a un problème est donc primordial pour lutter contre ce trouble mental. Paga a donc eu la présence d’esprit de reconnaître qu’il avait réellement un problème : « J'ai eu des périodes où je me demandais ce que je faisais là… », a-t-il reconnu dans le live de Magali Berdah.

Par conséquent, il a fait appel à l’aide d’un psychiatre pour lutter contre sa dépression : « J'ai vu un psychiatre », a-t-il avoué. Et on peut dire que le constat de celui-ci n’a pas été vraiment en faveur de la star du petit écran. En effet, deux options se sont offertes à Paga : soit il prenait des médicaments, soit il se faisait interner au bout d’un mois. Bien évidemment, Paga a opté pour la première option : la prise fréquente de médicaments. Il révélera par la suite qu’il en prenait même en tournage : « personne ne savait », a-t-il conclu.

Le confinement aurait certainement pu le faire tomber une nouvelle fois dans la dépression. Mais depuis le 17 mars dernier, Paga n’a fait aucune rechute.

Une très bonne nouvelle qu’il doit non seulement aux médicaments, mais également au soutien de son meilleur pote Greg Yega. Et tout semble très bien se passer pour les deux stars des Marseillais, qui partagent donc cette période de confinement.

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Suivez la page Les Marseillais
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!