Parfois, la télévision fait faire n'importe quoi, c'est le cas dans cette histoire. En effet, si c’est un fait divers qui vous fera rire à la fin, ça aurait bien pu très mal tourner. En Meurthe-et-Moselle, deux petites filles âgées de 4 et 9 ans, ont été retrouvées en forêt après avoir disparu pendant plusieurs heures. La raison ? Elles voulaient jouer à Koh-Lanta. Evidemment, Denis Brogniart, très au courant de l'actu, a pris la parole après cette affaire sur les réseaux sociaux.

Comme à la télévision

Alors qu'en principe, il est interdit de sortir pendant le confinement, ou alors 1 heure pour faire les courses, ou pour faire son sport, deux fillettes qui s'ennuyaient fort, sont sorties pendant plusieurs heures pour jouer à Koh-Lanta dans la nuit.

Ainsi, après avoir réussi à partir de chez elles, échappant à la vigilance des parents, les deux petites filles ont pris la route pour se diriger vers une forêt. Alertée par les parents très rapidement, la gendarmerie de Meurthe-et-Moselle a pris de suite les dispositions nécessaires pour les retrouver le plus vite possible.

Comme vous pouvez donc le voir sur le post Facebook de la Gendarmerie, les gendarmes ont déployé les grands moyens. Et ça a très bien fonctionné, heureusement pour l'ensemble de la famille. En effet, quelques minutes après le début des recherches, elles étaient là, dans une forêt proche de chez elles. D'après la gendarmerie, quand elle est arrivée, elles étaient par terre "assises sur un sac avec une couverture".

Mais le plus impressionnant, c'est qu'elles étaient munis d'un "morceau de viande et de bois pour faire du feu". Comme quoi, elles avaient tout prévu. Les parents ont été directement prévenus et ont pu attendre sereinement la remise des fillette quelques minutes plus tard.

Denis Brogniart prend la parole

L’animateur de Koh-Lanta, alerté de l'affaire par un ancien candidat du jeu, a pris la parole sur les réseaux sociaux. S'il était tout d'abord touché par le geste des deux fillettes, il a tout de même mis en garde tout le monde afin que personne ne reproduise cela dans un futur proche ou lointain.

C'est vrai, si sur cette affaire, il ne s'est rien passé de grave, ça aurait très bien pu mal tourner.

Les internautes ont également pris la parole après cette affaire et ont été plutôt impressionnés par les fillettes : "Sacrées aventurières ces petites mais pauvres parents", "Ces filles là, ce sont elles qui sont en train d'écrire l'histoire de Koh Lanta", "imagine, elles font vraiment Koh Lanta dans quelques années" pouvait-on notamment lire. Certains estiment même qu'elles sont de la même famille que Sam (l'aventurier éliminé il y a deux semaines) : "Ce sont les ptites cousines de Sam", "c'est sur c'est les enfants de Sam", "Des futures Sam".

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!