Il y a maintenant 5 jours de cela (dans la soirée du 10 mai exactement), Maeva Ghennam a fêté la fin du confinement avec son chéri et son agent. Lors d'un live sur Instagram, la jeune fille s'en est alors prise à Astrid Nelsia et à Léana, considérant qu'elles étaient des "escorts-girls". Ce vendredi, Nathalie fait de nouvelles révélations concernant ce sujet et le moins qu'on puisse dire, c'est que les femmes assument montrer leur corps.

Maeva s'en prend à Léana et Astrid

Comme vous le savez sûrement, plusieurs candidates de télé-réalité ont rejoint un réseau social un peu spécial dans les dernières semaines.

Sur celle-ci, les abonnés peuvent débloquer des photos sexy, le tout en payant un abonnement. Un nouveau "métier" qui ne plaît pas à tout le monde et notamment pas à Maeva Ghennam, qui n'a pas hésité à clasher Astrid Nelsia et Léana qui font partie des nouvelles adeptes de l'application. En effet, lors d'un live Instagram, la jeune femme n'a pas hésité à nommer les deux femmes d'"escorts-girls".

Ainsi, Maeva Ghennam a déclaré que certaines filles de télé-réalité n'hésitaient pas à vendre leurs photos pour se faire de l'argent. Elle précise son propos en indiquant qu'elle était contre ce genre d'applications et que ça ressemblait fortement à de la pornographie voire même de la prostitution. Elle indique ensuite être choquée par le fait que certains hommes ou femmes paient pour voir "leurs boules" et demande à ces gens-là comment ils font encore pour se regarder dans miroir.

Ni une, ni deux, Astrid a pris la parole en indiquant qu'il n'y avait aucune prostitution là-dedans.

Nathalie fait de nouvelles révélations

Après la polémique créée par Maeva Ghennam concernant Astrid et Léana, Nathalie, une adepte de l'application et ancienne candidate de Secret Story, s'est exprimée lors d'un interview pour Gossip Room sur ce qu'était exactement le but du réseau social.

L'ancienne candidate de Secret Story a déclaré qu'il fallait faire attention à plusieurs choses et notamment au fait que des enfants puissent accéder à ce genre de photos. Mais elle déclare également que les photos postées sur le réseau, pourraient suivre ces jeunes femmes par la suite, lorsqu'elles auront des enfants notamment.

Enfin, et c'est sûrement le plus important ici, Nathalie s'exprime sur le terme d'escort, qu'a utilisé Maeva Ghennam sur Instagram. Là encore, la jeune femme fait des déclarations surprenantes : "On est des accompagnatrices mais virtuelles dans le sens où l'on ne rencontre pas les gens, on discute juste avec eux. On a le même genre de rapport mais en virtuel, donc c'est de l'escorting virtuel".

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Suivez la page Les Marseillais
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!