Pour saluer le vote massif des irlandais en faveur de la légalisation du mariage pour tous le 22 mai dernier, J.K. Rowling s'imaginait sur les réseaux les noces enchantées de Dumbledore le directeur de Poudlard, et du célèbre Gandalf, légendaire « Pèlerin Gris » de l'écrivain J. R. R. Tolkien. Une déclaration qui n'aura pas manqué d'irriter les membres de la Westboro Baptist Church, cette petite organisation pseudo religieuse, engagée dans des croisades homophobes.

Si une telle union, pourtant fictive, devait se conclure, « nous interviendrions pour protester », menaçaient les activistes hystériques. La romancière britannique avait alors répondu, dans un post devenu viral, que « la pureté majestueuse de la célébration , dans un endroit aussi féérique que l'Irlande, ferait exploser les esprits étriqués de ces fanatiques ».

Une succession d'échanges délirants qui va finalement attirer l'attention du fondateur de l'association « Planting Peace »



Plus spécialisé dans la conservation de la forêt tropicale, Aaron Jackson s'est engagé depuis 2012 dans le militantisme LGBT, avec justement l'acquisition d'une maison située juste en face du siège de la Westboro Baptist Church, qu'il a fait repeindre aux couleurs de l'arc-en-ciel et baptisée l'« Equality House ». Et pour lever des fonds et continuer à œuvrer contre les actions ridicules de l'organisation homophobe, Aaron Jackson propose pour l'occasion d'y organiser les festivités des noces des deux sorciers, le 7 juin prochain.

« Nous sommes enchantés d'accueillir ce mariage pour faire face au fanatisme en célébrant l'égalité. Il est nécessaire de résister activement à la haine, et de toutes les façons possibles, pour que les jeunes LGBTQ réalisent qu'il y a de l'amour, que nous les soutenons, et que le monde ne se résume pas à des homophobes... qui n'auront d'ailleurs pas à se déplacer pour protester : il suffira de se pencher pour regarder par la fenêtre ».

Des acteurs locaux seront engagés pour jouer les rôles des personnages et nous sommes toutes et tous invités.

Publicité
Publicité

« Portoloin » ou « poudre de cheminettes », il suffira de le dire à voix haute pour être transporté jusqu'à Topeka, au Kansas. Et, n'oubliez pas vos baguettes. #Etats-Unis #Homophobie #Homosexualité