La prochaine attaque informatique contre #Israël est qualifiée de "shoah électronique" par le groupe de hackers. Ceux-ci se disent révoltés par la terreur infligée au peuple palestinien dont les crimes, les tortures et les enlèvements. Ils crient aujourd'hui vengeance à travers un outil qu'ils maitrisent: la Toile!

En effet, dans une vidéo postée sur Youtube, on peut y voir un membre du groupe Anonymous faire l'apologie du terrorisme informatique et menacer ouvertement Israël de cyberattaques...

La personne dit clairement: « Le 7 avril prochain, les élites du cyberespace s'uniront solidairement pour soutenir les Palestiniens contre Israël… Nous allons faire disparaître l'état d'Israël de l'espace informatique ».

Tout cela est dit en illustration d'une vidéo en arrière-plan montrant une scène de conflit entre Palestiniens et Israéliens. L'homme sur la vidéo tient une posture solennelle, comme s'il s'agissait d'un chef d'Etat qui faisait une déclaration officielle à ses citoyens. Il porte aussi un costume et le fameux masque de Vendetta. Sa voix a été changée pour la circonstance et son discours en anglais a été sous-titré en arabe. Il s'adresse aussi au Premier ministre israélien réélu dernièrement, le traitant d'imbécile et lui promettant d'attaquer le pays électroniquement jusqu'à ce que le peuple palestinien soit libre.

Il est évident que la date de la cyber-attaque n'ait pas été choisie au hasard puisque cela tombe juste quelques jours avant la journée de commémoration de la Shoah.

L'Etat d'Israël semble toutefois insensible à ces menaces et préfère en rire et ne pas les prendre au sérieux.

En effet, Mr Benjamin T. Decker, membre des services secrets et basé à Tel Aviv, s'est exprimé dans les colonnes de Newsweek, disant que c'est plus une blague de bas étage et que cela fait la quatrième année que ce groupe demande à ses supporters de mener une attaque pour effacer Israël du cyber espace. Il poursuit disant que leurs attaques ne portent pas toujours les fruits attendus puisque Israël se protège en menant des contre-attaques et se protégeant informatiquement en amont. #Internet #Piratage