L'industrie du cinéma a débuté à la fin du dix-neuvième siècle. Depuis, les techniques ont énormément évolué passant de la pellicule au mode numérique. L'objectif pour les créateurs demeurent le même. C'est-à-dire, divertir un public en projetant leurs œuvres dans une salle où l'image des acteurs est présentée sur un écran. C'est ainsi que se distingue le cinéma des pièces de théâtre au cours des premiers balbutiements de l'industrie.

Le mot cinéma est en fait une abréviation. Il désigne l'appareil utilisé pour la projection, le cinématographe. Les frères Lumière sont les premiers à avoir fait fonctionner cette machine destinée à présenter les images sur les grands écrans au début du vingtième siècle.

Les premières œuvres diffusées sont filmées sur un seule cadre et durent moins d'une minute. Il fallait une vingtaine de mètres de bobines pour réussir ces enregistrements. Les Anglais sont les premiers à utiliser le montage en filmant les scènes sur différents cadres. George Albert Smith est le premier à publier un film où des scènes sont découpées en plusieurs plans. Le film Les Lunettes de lecture de Mamie, un film d'une minutes et vingt secondes a révolutionné l'approche des cinéastes à l'époque.

Le son est venu s'ajouter en 1926 aux États-Unis grâce aux frères Warner. Leur film, Don Juan, est considéré comme le premier film où la synchronisation des images et du son est parfaite.

Hollywood, la capitale du cinéma

Il est juste de dire que l'industrie du cinéma est dominée par les Américains. Hollywood a longtemps été le site où les grands studios étaient situés. Au cours des dernières années, les tournages se sont déplacés dans différentes villes où les espaces sont moins dispendieux. Mais, Hollywood demeure l'endroit à être pour les artistes qui désirent percer l'industrie.

La France vient au septième rang des pays exportateurs de films. Dans l'Hexagone, les artisans du cinéma sont récompensés par les prix César annuellement. Le Festival de Cannes est l'un des plus prestigieux dans le monde. La Palme d'Or est le prix reçu par le meilleur film du festival. Ce dernier privilégie les aspects créatifs du cinéma.