Le concept de la télé-réalité remonte à 1971. Les Américains avaient diffusé une émission sur les ondes de PBS qui montrait le quotidien d'une famille californienne qui passait à travers les procédures de divorce. La série de douze épisodes nommée An American Family et sera repris par les Britanniques sous le nom The Family. C'est la première télé-réalité. Plusieurs questions sont posées quant au respect de la vie privée des participants. Mais le public aime ce style. En 1987, il y a 37 télé-réalités aux États-Unis.

Le style tarde à s'implanter en France. Au début des années 1990, le premier véritable succès français dans ce domaine prend forme. L'émission Perdu de vue met en scène des enquêteurs qui cherchent des personnes ayant disparues depuis longtemps. Mais, ce n'est pas encore la télé-réalité comme nous la connaissons aujourd'hui. Les véritables télé-réalités où il est possible de suivre les candidats en continue apparaissent dans les années 2000.

En Europe, l'émission néerlandaise Big Brother est le véritable premier succès de ce type. Elle met en scène 12 participants enfermés dans un espace restreint. Ils sont filmés en continue par des caméras. Les téléspectateurs peuvent les regarder à leur guise. Peu après, les émissions Loft Story et Secret Story feront leur apparition en France.

Le succès de Loft Story est immédiat. Très critiquée par des chaînes comme TF1, Loft Story établit des records en terme d'audimat. Devant le succès, les chaînes qui ont dénigré ce style ont dû écouter l'auditoire et s'y mettre. Ainsi, TF1 a lancé Star Academy qui est devenue très suivie.

Le secret de ces séries est de bien choisir les candidats. Ils doivent répondre à des profils psychologiques très précis afin de créer des conflits ou des amitiés entre les candidats. Chaque télé-réalité se déroule dans un environnement fermé. Ainsi, les candidats ne peuvent pas être influencés par l'extérieur. De plus, le public doit pouvoir choisir qui renvoyer. La clé de ces émissions est l'interaction avec le public qui a le sentiment d'avoir un mot à dire sur l'issue du jeu.

Les participants à ces émissions passent d'anonyme au statut de célébrité en peu de temps. Ils retournent vers le statut d'anonyme ensuite. Des montagnes russes émotives qui ne sont pas faciles à vivre.